Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Aller en bas

Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Primate le Mar 20 Mar - 16:54

Je me contenterais de conter ici les faits, et évènements qui ont conduit Astral vers ce qui allait être l'une de leur pire épreuve, afin que mes propres sentiments n'influent pas sur le récit.

Tout commença le jour où Burton se réactiva sans assistance externe.
Alors que Siège fit les examens nécessaire à son retour "à la vie", il réalisa qu'un autre tube de confinement était occupé, et à son insu.

Ultiman, Raven, et Siège trouvèrent alors le Gouailleur en stase cryogénique dans le tube, s'y trouvant depuis 3 mois d'après les données du tube.

Siège flaira un piège, et lança une série de tests pour comprendre comment de tels faits avaient pu échapper à ses routines d'inspection.

Burton repris ses fonctions dans le groupe avec une joie compréhensible, pendant que le Gouailleur, perturbé, sorti de la base pour aller se régénérer dans un de ses bars favoris...

Mais quelques heures plus tard, après ses recherches, Siège découvrit que le Gouailleur avait dérobé des informations de la banque de données d'Astrale via son code d'accès prioritaire, avant de tout expédier via le réseau interne de Burton.

L'équipe se lança aussitôt à la poursuite du masque... Avant de réaliser que le Gouailleur était revenu incognito dans la base pour dénicher un paquet vide de cacahuettes.

Ce paquet était selon lui une piste, et ses migraines ne pouvaient avoir qu'une seule explication : un conditionnement mental. De par ses bribes de souvenirs, le Gouailleur entraîna le reste de l'équipe dans un bar du quartier de Westside, où il retrouva un contact : David.

Grâce à des techniques de méditation, le curieux sdf, amateur d'arts martiaux et de techniques orientales mystiques, permis au Gouailleur de rassembler sa mémoire.

Un homme possédant ses traits, vêtu d'un imper et d'un chapeau noir, l'avait rencontré dans ce bar et l'avait manipulé psychiquement pour qu'il dérobe des informations pour son compte...

Alors que le Gouailleur, jugé dangereux pour le groupe était remis à UNTIL, Siège reçu une alerte programmée de la part d'Astrale.

Cette alerte devait sonner en cas d'émission d'énergie semblable à la porte dimensionnelle et/ou d'énergie cosmique telle celle d'Ultiman ou de Meteor.

Astral fonça vers le lieu d'émission, et vit le désastre : une boule de feu gigantesque explosait au coeur d'une cour intérieure d'un gigantesque immeuble de Millenium city, causant d'effroyables dommages.

S'affairant à sauver le maximum de vie, l'équipe pu voir une silhouette humanoïde dans le coeur du brasier. Siège n'eut pas besoin de confirmer de qui il s'agissait, Ultiman cria le nom de sa bien aimée.

Abasourdi par son retour, Meteor aida pourtant rapidement l'équipe à circonscrire l'incendie et les radiations thermiques intenses.

Choqués par l'incident et les hurlement des blessés et des dizaines de sirènes, Astral préféra se retirer du public, qui commençait à les rendre responsables...

De retour à la base, Ultiman envoya un rapport à la MCPD ainsi qu'à UNTIL avant de se tourner vers Meteor.
Astral failli se déchirer alors que la TV les noyait sous les témoignages passionnés des victimes de l'incident.

A ce stade, Meteor était encore choquée par son retour, et le groupe laissa Ultiman se charger de la surveiller...


Dernière édition par Primate le Mar 3 Avr - 15:17, édité 3 fois
avatar
Primate

Messages : 49
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

BuzZ n° 1

Message  Primate le Mar 20 Mar - 17:06



... Je suis sur qu'Astral pourra se justifier de cet incident et qu'ils seront rapidement dédouanés de toute responsabilité. Qui plus est ils ont sauvé de nombreuses vies sur le fil de l'instant et...
-Defender

... Oui Ultiman a fait un rapport à nos services... Non je... Je suis certain qu'Ultiman fera très vite l'effort de nous renseigner sans ambivalence sur les évènements précis ayant entraîné...
-Chief Surhoff

... Je l'ai vue ! C'était cette femme, Meteor dans la boule de feu. Elle restait là alors que nous brûlions tous !!!
-Un rescapé de l'incendie

... Les émanations énergétiques produites par la boule seraient du même type que celle ayant causé la mort du professeur Hepburn... De là à penser qu'Astral serait impliqué dans cet assassinat il n'y a qu'un pas...
-Emission de radio choc

... Ma fille est morte ! Mon mari est mort ! J'en suis à 6 greffes de peau et je serais à jamais défigurée ! Il faut que les responsables payent ! Ils ne peuvent pas se cacher éternellement derrière un masque !...
-Katleen Turner, mère de famille en deuil

... NOUS VOULONS LES COUPABLES ! MASQUES ASSUMEZ VOS ERREURS ! Détroit plus jamais ! Détroit plus jamais ça !...
-Manifestation devant UNTIL

... Cessez de répandre ce vent de panique vous les médias ! Combien de vies ont sauvé Astral sérieusement ? Je suis sur qu'il faut avoir fait math spé pour compter ! Alors stop coupez moi ça...
-Thomas Crawford, passant.

... Ultiman aurait remis à UNTIL son collègue de toujours, "Le Gouailleur" comme un vulgaire criminel. Que se passe-t-il chez Astral ? Criminels ou héros ?
-Rob Mahogany, présentateur vedette

... Regardez ici l'hélico n°3 ! On voit Ultiman et Meteor sortir de la boule de feu ! Quoi mais... C'est Meteor qui a fait ça ? A vous les studios c'est compl...
-Un reporter héliporté

... "Partons d'ici avant que la foule ne devienne hostile". Non mais sérieux Pete, tu trouves pas qu'Ultiman déraille là ? Comment ne pas péter un plomb 'tain...
-Emission radio : Encape et épée

... Prions ensembles pour nos disparus mes chers frères et mes chères soeurs... les voies de Dieu sont impénétrables...
-Le père Winsley Eliott, lors de la grand messe organisée aux pieds de l'immeuble en hommage aux morts


Dernière édition par Primate le Mar 20 Mar - 17:31, édité 1 fois
avatar
Primate

Messages : 49
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les indices

Message  Primate le Mar 20 Mar - 17:28

-Meurtre de Phil Hepburn, formidable chercheur en génétique et virologie
=> Semble avoir été tué par un éclair d'énergie de type "cosmique".
=> A tenté de contacter Alexander Masson avant de mourir.

-L'homme en imper
=> A les traits de Gouailleur, surement une "farce" sensée toucher G
=> A influencé mentalement le Gouailleur pour qu'il dérobe des infos (on ignore encore lesquelles)
avatar
Primate

Messages : 49
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Le Gouailleur le Mar 20 Mar - 17:36

Échapper à UNTIL - OK
Acheter des sacs de café - OK
Acheter un baril de RedBull - OK
Se barricader à la maison - OK

Cher Moi-même, je t'écris ces quelques lignes si jamais tu venais à avoir une autre de tes absences.
Méfie-toi de tout! Ne dors pas! Pose-toi, réfléchis, souviens-toi et réfléchis encore!
Pour rappel, un vilain monsieur t'a embobiné, un genre de suggestion hypnotique. Il faut que tu te souviennes de la trombine du bonhomme!
Trouve qui est ce bonhomme! IL FAUT QUE TU TROUVES QUI EST CE BONHOMME!
Et surtout ne t'endors pas et ne sors pas de chez toi! Et n'oublie pas que tu es livré à nous-même!

Le Gouailleur commence à siroter une tasse de café, la première d'une longue série... les jours vont être longs et durs. D'une main hésitante, il commence à griffonner sur une feuille de papier, tentant de dessiner le portait détaillé de l'hypnotiseur... en vain. Il déchire la feuille, en prend une nouvelle, et s'y remet... encore... et encore.


[... Les jours suivants ...]

Si tu veux me connaitre, découvre ton visage et connais-toi toi même. _message laissé par un inconnu chez le Gouailleur

Cher moi-même, il sait où tu vis, tu n'es pas en sécurité! Tu n'as pas encore dormi, tu es fatigué, mais tiens bon! Tiens bon! "Si tu veux me connaitre, découvre ton visage et connais-toi toi même". Il t'a laissé un indice, suis cet indice!

Le Gouailleur, intrigué par le message glissé par un inconnu sous sa porte, se dirige, après une intense réflexion devant un miroir. Accrochant un portrait robot dessiné par ses soins de son agresseur à côté du miroir, il enlève sa première cagoule.. puis sa seconde.. C'est alors qu'il constate stupéfait, que son visage correspond au portrait robot.. avant de défaillir sous le choc.

avatar
Le Gouailleur

Messages : 100
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 30
Localisation : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Le Gouailleur le Lun 26 Mar - 18:02

Une grande quantité de tracts sont distribués au travers de toute la ville. Balancés dans les rues par le Gouailleur depuis les toits des immeubles.

Lettre ouverte à mon agresseur.

Toi, que j'ai surnommé Mastermind! Toi, qui a osé me retourner l'esprit! Toi, qui m'a utilisé contre mes comparses! Toi, qui a mis leurs proches en danger! Je te déclare la guerre! Tu m'as forcé à me décagouler devant mes camarades, tu vas payer! Nous savons qui tu es!

Tu ne trouveras nul repos! Nous te traquerons où tu iras! Tu es désormais notre ennemi public numéro 1! Malgré tes suggestions hypnotique nous mettrons à jour tes plans machiavéliques! Le vol des données secrètes des membres d'Astral fut ton dernier acte maléfique! Ceci est ta dernière chance : rends-toi!

Veuillez accuser, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées,
Le Gouailleur.
avatar
Le Gouailleur

Messages : 100
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 30
Localisation : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Primate le Mar 27 Mar - 15:07

...Une épidémie foudroyante a frappé plusieurs zones des Etats Unis.

Sans prévenir, du jour au lendemain des milliers de gens, répartis à travers tout le pays, ont succombé à une étrange et terrifiante maladie. La maladie a débuté à Millenium City, puis a migré dans plusieurs foyers d'infection.

Les foyers les plus virulents étant Millenium City, le désert "Burning Sands", ainsi que Vibora bay, de même qu'au Canada proche de la base UNTIL Steelhead.

Les victimes de la maladie ont présenté toute sorte de symptômes différents, ce qui a empêché les services sanitaires d'isoler de suite le virus, et a considérablement retardé les premières recherches sur ce virus.

Le plupart des gens sont morts dans d'atroces souffrances, mortellement affaiblis et vidés de leurs fluides corporels.

D'autres ont mutés inexplicablement, développant des capacités surhumaine tandis qu'ils devenaient d'abominables montres. Zombies sans âme, monstres mutants errent actuellement dans le désert et le canada.

Une dernière tranche de gens enfin ont présenté les mêmes symptômes que la première, avant de guérir mystérieusement et de développer des pouvoirs sans l'inconvénient de la mutation physique.

Cette soudaine poussée de maladie a déchaîné la population et créé une ambiance de panique. Les prisons, dont Stronghold, sont étroitement surveillées mais les renforts ne seront certainement pas suffisant tant les forces de l'ordres et l'armée sont mobilisées partout dans le pays.

Les super-héros ne sont pas en reste, volant dans tout le pays pour tenter d'endiguer les vagues de mutants et pour trouver une cure à ce virus. Hélas même les héros doté de pouvoirs de soins se sont trouvés impuissants et incapables de détruire ce virus. Au contraire, le virus s'est d'avantage répandu suite à leur intervention, et la célèbre héroïne "Life Cure" s'est effondrée devant son incapacité à soulager les maux des centaines de malades qu'elle a tenté de soigner avec ses pouvoirs.

Même les puissants pouvoirs magiques de Witchcraft n'ont fait qu'à peine ralentir la propagation de la maladie...

Les scientifiques travaillant sur le virus devraient prochainement faire une révélation sur l'origine et la nature de ce fléau, mais ils semblent particulièrement frileux à cette idée et l'état repousse visiblement cette déclaration.

La super-héroïne Météor a fait des excuses publiques aux familles des victimes de l'incident de l'immeuble "Joseph Stern", et a été couverte d'injures par la foule, qui l'a également molestée en lui jetant des fruits pourris et des crachats. D'après ses déclarations elle lave le groupe Astral et prends sur elle la responsabilité de l'acte, bien qu'elle nie l'avoir déclenché sciemment, ayant ouvert une "porte dimensionnelle".

La foule excédée a réclamé un procès, et le procureur général s'est saisi du dossier et a promis de forcer les membres d'Astral à se présenter à la barre... Que ce soit en tant que témoin ou qu'accusé.

Autre nouvelles, moins globale mais néanmoins affreuses, un tueur en série sévit actuellement dans Millenium City, dans le quartier de Downtown, où l'on a constaté de nombreuses disparition d'enfants, que l'on a retrouvé assassinés, victimes de rituels sacrificiels de magie noire...

Enfin le Gouailleur est toujours porté disparu, UNTIL traitant encore avec Astral à son sujet.

Le visage de ce super héros est pourtant désormais connu du public après que toutes les chaines TV, ainsi que les panneaux flottants aient été piratés pour faire apparaître le Gouailleur ôtant sa cagoule et gloussant à la caméra en clamant :

"Le Gouailleur n'est d'autre que le fruit d'une imagination tordue, fantasque ! Ce "personnage" n'existe pas, car il ne vit que dans un monde fictif, tiré de ses propres fantasmes ! Le Gouailleur est fou et il croit qu'il est un "toon" de jeu vidéo en réseau ! Son nom est Jim Patterson et il n'a aucun don ni rien de "super". Je vous montre son visage car il ne peut le regarder de lui-même.

Rends-toi à l'évidence, Jimmy.

Derrière la cagoule, il n'y a rien..."


...C'était Peter Winsley en direct de WCOC...
avatar
Primate

Messages : 49
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Primate le Mar 27 Mar - 15:26

Astral pendant ce mois de folie

Pendant un mois Astral n'a pas eu un moment de répit, et a été mobilisé pour endiguer les menaces mutantes et les vagues de panique...

Nombre de jeunes héros frappent à leur porte, certains tout juste devenu "super" suite au virus.

HRP les enquêtes en cours pourront être soldées en flashback durant ce mois, quitte à ce que j'édite le post précédent...

avatar
Primate

Messages : 49
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Khaine le Mer 28 Mar - 16:39

Après avoir eu connaissance du mode de propagation de l'étrange épidémie, à savoir que tous les méta-humains sont des porteurs sains et qu'ils la répandent involontairement en faisant usage de leurs pouvoirs, Raven Witch s'est lancée dans une recherche plus approfondie de l'éventuelle implication de la magie dans ce redoutable fléau.

A la lumière des conclusions qu'elle a pu tirer de ses recherches, Aurana est d'autant plus perplexe. En effet, si l'énergie mystique est capable de prémunir de la maladie, elle est en revanche incapable d'agir sur un infecté pour le soigner.

Les gens commençants également à se rendre compte que la magie immuniserait à la contamination, certains n'hésitent pas à aller jusqu'à se faire enrôler chez DEMON ou à dévaliser les boutiques de magies de leurs talismans et autres gris-gris.
avatar
Khaine
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 30/07/2011

http://astral.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Khaine le Lun 2 Avr - 11:12

Aurana s'est aperçue que quelque chose en elle se servait de ses propres souvenirs contre elle pour la déstabiliser. Cela a commencé par se manifester avec l'apparition soudaine d'une vision de son premier amour dont elle avait à l'époque dévoré l'âme après avoir laissé son côté démon prendre le dessus. Elle n'en est pas tant affectée sur le plan émotionnel ou sentimental, elle est surtout extrêmement agacée de voir que quelqu'un s'amuse à la posséder de la sorte, d'autant que cette première hallucination est intervenue alors qu'elle tentait de convaincre le Trismagistus de l'aider à mettre au point un sortilège qui selon elle pourrait endiguer l'épidémie.

Le récent retour de Lune, une de ses apprenties, a redonné à Aurana l'espoir de mettre au point le fameux sortilège dans les meilleurs délais. Elle a également profité de sa présence pour lui demander de l'aider à détecter ce qui pouvait bien provoquer en elle ces hallucinations. Cependant, en procédant de la sorte, Lune s'est vue affectée d'une marque maudite qui aurait pu lui coûter la vie si la semi-démone ne l'avait pas rapidement téléportée dans la zone de protection du Dr. Ka. Ayant reconnue avec effroi la marque de son père, Pharaun Mizzrym, Aurana s'est dépêchée de se purger de ses énergies pour enrayer la possession. Le moral au plus bas, elle semble résignée à devoir suivre un régime énergétique restreint. Elle est doublement affectée du fait qu'elle s'est rendu compte qu'elle est bien plus attachée à sa jeune apprentie qu'elle ne le pensait.

Toutefois, avec le recul, une chose apparaît désormais claire à l'alu-fiélonne, il ne peut en aucun cas s'agir de son père. On parle là d'un être à l'égo surdimensionné qui se considère à juste titre comme un vrai dieu, autrement dit quelqu'un qui ne dépend de personne pour agir, quelqu'un avec qui même les démons les plus endurcis évitent à présent de pactiser. Cette attaque détournée ne lui ressemble pas, encore moins la possession indirecte qui affecte Aurana, car cela impliquerait qu'il ait un jour considéré le fait de perdre contre sa propre création, ce qui est une aberration. La seule erreur qu'il ait jamais commise avec elle est de ne pas avoir su prévoir qu'elle aurait hérité de sa volonté et de sa force de caractère, ce qui lui avait permis à l'époque de se libérer de l'emprise de son despotique géniteur.

C'est à ce moment précis de sa réflexion qu'Aurana eut comme un déclic. Se mettant face à un miroir, elle y fixe son reflet droit dans les yeux. Elle en a conscience à présent, elle s'est laissée ramollir par la morale manichéenne des super héros. Il est temps pour elle de réaffirmer ses propres convictions, de montrer à tous que personne ne la possède, que c'est elle qui possède les autres. Là, dans le miroir, la jeune femme aux yeux de chat fait lentement place à la démone aux yeux de serpent, le regard dégageant une impitoyable lueur de détermination.
avatar
Khaine
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 30/07/2011

http://astral.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Rivdaan le Lun 2 Avr - 20:44

Silver Light le retour:

Suite à la disparition de plusieurs membre d'Astral, Silver ne revint pas et continua ses missions en cours avec l'Until.
Avec le retour d'Ultiman, plusieurs membres d'Astral revenaient sur le devant de la scéne afin de reformer leurs célèbres groupe...

Beaucoup d'Astraux furent attaqué et assassiné, et Silver fut l'un d'eux, mais réussi à s'en sortir. Victime d'un sniper lors de sa dernière mission, Astrale put détecter son état critique et le téléporta jusque la base secrète sur la lune.
Les Astraux présent sur la base réagirent très vites et le placèrent en stase, et Astrale estima qu'il faudrait 54h dans le tube avant que son état puisse s'améliorer grace aux nanites du Prof. Chen (Micro). Attaqué par un sniper, comme pour d'autre membre, le reste du groupe faisérent vite le rapprochement entre les différentes attaques.

Plus 60h plus tard...

L'inspecteur et deux nouveaux membres que Silver ne connaissait pas sont venu l’accueillir à son réveil.
Trés troublés par la stase, il était un peu désorienté, ne sachant pas où il était, quand et comment il était arrivé là.
L'un des deux nouveaux membres, Royal le briefa très vites sur la situation, et l'épidémie qui ravageait la terre,... Silver apprécia asses les initiatives du nouveau venu, il pensa qu'enfin quelqu'un osé se bouger pour faire avancer le groupe.

Après s'être changé, avoir mangé, Silver fut pris de court et dut très vite participer à une réunion de mise aux points pour une nouvelle Psy recruté par Ultiman. Cette jeune femme semblait être asses compétentes dans son domaine, beaucoup plus que l'ancienne Psy officiel d'Astral.
Cette petite réunion lui permis de mieux comprendre dans quelle galère ils étaient.

Suite à ça, Ultiman, Silver light et Royal sont passé entre les mains de la nouvelle Psy, histoire de détecter une éventuel trace de manipulation par quelqu'un de l'extérieur... Avec les actions du Gouailleur, qui se planqué et avait dérobé des données sur tous le groupe, les astraux ne savaient pas trop quoi penser. Le Gouailleur était il manipulé mentalement, ou était il un traître? C'est pour cela qu'Ultiman fit appel à cette Psy, pour éviter de nouveau problème, Car visiblement les données volée auraient peut être servi pour les nombreuses attaquent subit par les astraux.

Il faudra très vite que les super héros agissent, car sinon les pertes seront terrible, l'épidémie touchant tous les humains par l’intermédiaire des actions et la présence des métas humains, le phénomène se propagent à très grandes vitesses.

Rivdaan

Messages : 13
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  SMASH le Mar 3 Avr - 6:40

Entrée du journal de Smash #01h561\2...
*Gresillements et bruits de destructions d'objets* Putain...Ca deviens trop dur...Ce putain de B.A.N.E, cette salope de Lux !!! *Destructions de biens materiels* Pourquoi ! Pourtant tout avais bien commencé...Okay, j'ai eu une sacrée crise mais la dernière aussi forte remontait à 3 mois dans ce Tibet de merde...Ces cons de tibétains ont tous de suite vu que j'étais en manque et leur méditation à plutôt bien fonctionné et les effets secondaires sont pas des plus désagréables...C'est vrai quoi c'est bien d'être calme, putain de merde. *On entends Smash taper dans un punching ball et le défoncer* J'aurais jamais cru que je pourrais être aussi faible...je suis faible ! C'est affreux....Au moment où on à le plus besoin de moi, je suis sur la touche....Pour une fois que je suis apte et que j'aurais pû faire avancer les choses...Je devrai peut-être en parler...Non, non....NON les gens me trouvent déjà assez étrange....Mon nouveau comportement les fait flipper...Je vais m'en sortir, je vais y arriver...Tout ce que j'ai à faire c'est méditer plus longuement...Ca ira, ça ira....Dire que cette conne de Météor avait raison ça me fous les boules...Non...Mon dieu c'est horrible ce que je viens de dire...Fin de transmission.

Depuis son retour du Tibet, les exercices de méditation des tibétains ont permis à Andréa de contenir son manque dû à sa dépendance à composant B.A.N.E qui exacerbais sa force et enfouissais ses sentiments...Avec un effet secondaire étrange, à savoir que SMASH se retrouve submergée par toutes les émotions qu'elle avait appris à supprimer...Trouvant cela très agréable de ressentir autre chose que de la haine ou de la joie malsaine SMASH à, pour la première fois de sa vie, peur. Peur que les autres se rendent compte qu'elle n'est qu'une junkie comme le disais Meteor à ses heures perdues et qu'elle avait toujours refusée d'accepter alors que c'était vrai.
avatar
SMASH

Messages : 15
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Nivji le Mar 3 Avr - 7:01

*Laboratoire de recherche Génétique de Millenium City*
MASSON Alexander plus connu sous le nom de code Ultiman passe un nombre incalculable de temps à son travail. Le monde est devenu fou, ce virus est la cause de bien des tourments, sa propre mère a été infectée et probablement infectée par lui même..........Il ne peut demander a la placer en stase, ce serait la privilégier par rapport aux millions d'autres malades.
Même les collègues d'Alexander lui demandent de se reposer, son énervement transparaît même dans son travail. Il faut dire que contrairement à son habitude ALexander n'arrive pas a trouver ne serait ce que le début d'une solution, le virus mute de façon extrêmement rapide, alors qu'il croit discerner un début de piste, le virus mute, comme si celui-ci avait une vie propre, une volonté propre.....
Et chaque échecs dans ce sens lui rappelle qu'inexorablement sa mère se meurt. Mais la raison la plus évidente de cet acharnement est que de par ce fait, il n'a pas le temps de penser à la tragédie qui l'a frappé, la mort de sa bien aimée.
Fou de douleur il frappe du poing une de ses consoles qui s'enfoncent sous l'impact, heureusement il est 3 heures du matin et il est seul dans ce laboratoire, si seul...............
La mort d'Alisa, micro et tant d'autres.....et il est impuissant, un sentiment qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps. Depuis peu ce sentiment se change peu à peu en colère et le regard de ses coéquipiers d'Astral en méfiance. Non se dit il même si la situation est semblable, mais il ne deviendra pas le Dark ultiman, jamais.
avatar
Nivji
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  SMASH le Mer 4 Avr - 21:45

Entrée du journal de Smash #01h561\3...
*Smash s'installe devant la caméra, regarde le sol et souffle un bon coup* Je suis morte...Ca y'est...C'est pas du tout ce que je pensais *ricane* On me demande de retourner dans l'ombre, amusant... Alors que j'étais prête à réellement intervenir dans la lumière. C'est drôle j'ai l'impression d'avoir fait quelque chose de bien et d'avoir sauvé la famille d'Ultiman mais je ne sais pas...J'aurais peut-être pû le battre avec le BANE....J'en tremble encore putain...*Tends sa main, celle ci tremble* Je vais aller en mission sous marine avec Micro...qui est vivant appraement *ricane* On verra bien ce que ça donne mais ça me casse les couilles de savoir que je vais être en retrait...Même si c'est là que l'ancienne moi travaillais le mieux...Bon, allez...ce qu'il s'est passé...J'ai recu un coup de téléphone de l'assassin de Meteor...Il voulais me rencontrer...J'ai accepté...Arrivé sur place il m'a mis face à du BANE...A peine j'ai aperçu la seringue que mon cerveau s'est embrumé et ne voulais qu'une chose, se faire exploser à coup de composé chimique et l'assassin m'a expliqué que si je ne prenais pas le BANE et l'attaquais avec je ne pourrais pas le vaincre et il irai tuer les parents d'Ultiman...Je l'ai donc attaqué...sans effet...puis j'ai essayé de lui injecter le BANE...Sans effet non plus...Et là j'ai ressenti la douleur la plus horrible qu'il m'ait été donné d'avoir...Et pourtant j'en ai chié dans ma vie...Ce connard m'a juste éventrée d'un coup de poing...J'ai eu quelques pensées pour ceux à qui j'avais fait subir le même traitement, juste retour des choses je pense....Mais alors que j'allais crever et que je suppliais le monde de ne pas me tuer, j'avais jamais vraiment compris pourquoi les gens faisaient ça...Je ne tenais pas à ma vie faut croire...Et maintenant j'ai peur de la perdre...Je ne sais pas ce qui est mieux....Quoi qu'il en soit c'est là que Micro à choisi de se pointer....Ce mini con m'a sauvé putain *sourire* Un chinois en plus *Rigole de bon coeur* Nom de dieu si HAL me voyais....Enfin bref après quelques temps Ultiman est arrivé avec Silver...Toujours aussi naze ce mec....Et nous lui avaons expliqué la situation et le plan....Tout ce que j'espère c'est que j'aurais le droit à ma tranche de ce fils de pute quand ça se mettra à pleuvoir de la merde..*Se lève et eteint la caméra.
avatar
SMASH

Messages : 15
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Psylv le Ven 6 Avr - 12:28

*Publicité sur une petite musique guillerette*
Vous avez peur d'être contaminé ?

*Image d'un homme tremblant et épiant la rue de derrière les rideaux de sa fenêtre barricadée*

Vous jalousez les pouvoirs magiques de votre voisin qui est immunisé ?

*Plan sur la maison d'en face où des lumières "mystiques" clignotent par les fenêtres. Un homme en chapeau haut de forme et baguette à la main rit en ouvrant sa fenêtre*

Vous voudriez vous aussi pouvoir sortir sans risquer la mort ou la transformation en abomination ?

*Le magicien sort de chez lui et marche d'un pas tranquille dans la rue entre des contaminés à l'agonie ou se transformant en monstre. De temps en temps il envoie négligemment un éclair sur les monstres s'approchant de trop près*

Alors n'hésitez plus et commandez immédiatement Quick'wizard !
*L'homme tremblant des premiers plans prend son téléphone et passe commande*

Avec Quick'wizard il ne tient qu'à vous de révéler les pouvoirs magiques qui sont en vous !
*Le client ouvre une grosse boîte en carton Quick'wizard. Effet lumineux à l'ouverture de la boîte. On dirait Link ouvrant un coffre dans un quelconque Zelda*

Quick'wizard, c'est l'assurance de révéler tout votre potentiel magique !
*Le client est affublé du parfait attirail de magicien de cabaret : chapeau haut de forme, redingote, petite cape, baguette, etc. La totale. On le voit lire avec attention un livre et faire quelques gestes avec sa baguette, l'air concentré*

Devenez un sorcier avec Quick'wizard et riez au nez de l'épidémie !
*Le client sort dans la rue dans son attirail de magicien, large sourire ultra-bright collé au visage. Il marche au milieu des malades en riant et sautillant d'allégresse et envoie des boules de feu aux monstres*

Service livraison assuré.

Quick'wizard rejette toute responsabilité en cas de non-stérilité de ses produits.
Quick'wizard ne peut être tenu responsable si le client se révèle inapte à la pratique de la magie.


*Fin de la publicité, retour sur un plateau télévision où se trouvent assis dans deux fauteuils l'un en face de l'autre le journaliste Jim Woodbird et Leodan Corvalor.*

- Et pour ceux qui nous rejoignent nous voici de retour sur le plateau des "Coulisses du Pouvoir" ! Notre invité n'est autre que son altesse Leodan Corvalor, mieux connu pour certains sous le nom de Royal.
Alors prince Corvalor, avant la coupure publicitaire vous étiez sur le point de nous expliquer quel type de coopération vous tentiez de mettre sur pied entre Astral et l'UNTIL concernant la crise terrible que traverse notre pays. Vous savez bien sûr que l'opinion publique est très divisée quand à l'intervention des métas (et donc d'Astral) dans cette affaire étant donné que les rercherches auraient démontré que les métas-humains sont des propagateurs de la maladie. Les opposants les plus farouches n'hésitent plus à les comparer aux rats porteurs de peste d'antan.
Dans ces conditions, comment pensez-vous faire accepter par le public une intervention des supers ? Surtout après l'affaire Météor, tragique sous tous ses aspects, ne croyez-vous pas avoir perdu toute légitimité d'action ? Je suis certain que nos téléspectateurs brûlent d'entendre ce que vous avez à dire.

*L'air parfaitement à son aise, Royal se penche légèrement en avant et commence à parler sur un ton grave mais serein.*


- Tout d'abord je ne suis pas venu pour parler de l'affaire Météor. Mais puisque vous soulevez le sujet je tiens à rappeler que cette héroïne qui a sauvé tant de vie et dont l'altruisme n'était plus à prouver a bel et bien été assassinée alors qu'elle avait pris le courageux parti de s'exposer à tous pour clamer la vérité et répondre de ce dont on l'accusait. Si c'est ainsi que finisse les gens de valeur s'en remettant pleinement aux mains de la Justice de ce pays, alors il y a un problème et cela prouve que notre pays a encore besoin de héros pour veiller au respect de ses lois et à la sûreté de son peuple. Ceci étant dit, entrons dans le coeur du sujet.

Vous m'avez demandé comment l'on pouvait justifier l'action des métas alors que ce pernicieux virus se sert d'eux comme d'un vecteur de contagion. La question est tout ce qu'il y a de plus légitime et compréhensible.
Je rappellerai d'abord que les dernières études montrent qu'il y a deux cas bien distincts à étudier : les métas de types "mystiques" et "non-mystiques". Les premiers ont la chance d'être immunisés à la maladie -ce qui me permet entre autres d'avoir cette conversation avec vous- et sont donc par là même parfaitement indiqués pour être en première ligne pour protéger le peuple.
Les seconds sont malheureusement victimes du virus et se voient bien malgré eux transformés en foyers d'infection ambulants. Permettez-moi d'insister sur le mot "victime". Jamais aucun d'entre eux n'a demandé ce qui lui arrive. Imaginez-vous à leur place : transformé contre votre volonté en épandeur de mort, condamné à éviter tous vos proches de peur de les décimer...

- Mais vous admettez tout de même qu'ils sont un danger ? interrompt le journaliste. On ne peut pas les laisser tuer des gens juste parce qu'ils n'ont pas demandé ce qui leur arrive !

*Le prince secoue légèrement la tête, l'air légèrement désapprobateur, comme un professeur qui serait déçu de la réponse d'un élève l'ayant habitué à mieux*

- Mon cher Jim. Vous ne croyez tout de même pas que des hommes et des femmes consacrant leur vie à protéger le peuple et les innocents vont -en toute connaissance de cause- se promener nonchalamment au sein de leurs protégés pour mieux tuer ceux qu'ils ont sauvé la veille ? *Léger rire de Royal soulignant bien le ridicule de l'hypothèse, le journaliste esquisse un sourire embarrassé*
Plus sérieusement, ce n'est pas parce que mes collègues métas non-mystiques ne sont pour le moment plus aptes à opérer au contact de la population saine que l'on doit les reléguer au placard. J'attire votre attention sur le problème posé par les malades de type B, qui survivent au virus mais développent d'horribles mutations qui les rendent agressifs et totalement imperméables à la raison. Ces malades de types B sont un vrai problème pour les forces de l'ordre qui ne peuvent simplement les abattre puisque ce sont des victimes -imaginez que cela arrive à vos enfants : vous voudriez qu'on les guérisse, pas qu'on les tue- mais qui risquent la contagion si ils tentent de les maîtriser. C'est là qu'une coopération entre métas non-mystiques et forces de l'ordre est possible. Ces héros ne craignent pas la contagion et ont les capacités nécessaires pour neutraliser les patients type B et les emporter loin de la population pour éviter que quiconque ne soit blessé.

- C'est en tout cas une proposition qui mérite d'être étudier.

- Allons plus loin mon cher. Qui mieux que les métas immunisés seraient selon vous plus indiqués pour servir de personnel hospitalier d'urgence aux victimes de l'épidémie ? Ne croyez-vous pas que les malades qu'ils soient de type A ou B apprécieraient qu'on leur prodigue des soins adoucissant leurs souffrances quand ils se trouvent à l'heure actuelle la plupart du temps abandonnés à leur triste sort au vu de la saturation complète du système hospitalier ? Qui mieux qu'eux feront les prélèvements pour analyses sans craindre de laisser leur vie dans l'opération ? Les examens ? Les traitements expérimentaux ? La surveillance et les soins des patients ?
Je traite actuellement avec l'UNTIL pour que nous travaillions main dans la main pour neutraliser et contrôler les malades Type B. Je souhaite également que soient dressés de vastes hôpitaux de campagne éloignés des lieux habités où les malades seraient pris en charge par un personnel méta-humain jusqu'à ce que nous trouvions un remède à ce mal. J'ai personnellement débloqué des fonds pour l'installation de l'un d'eux mais les états unis sont vastes et mes ressources ne sont pas illimitées.
Je pense cependant que notre nation regorge d'hommes et de femmes de bien qui n'hésiteront pas à suivre mon exemple pour assister notre gouvernement dans cette gigantesque tâche. Chacun peut apporter sa pierre en fonction de ses moyens.

*Le prince se tourne et plonge un regard intense vers la caméra afin de s'adresser directement "les yeux dans les yeux" aux téléspectateurs.*

- Peuple américain. Ne laissons pas ce fléau nous diviser. L’Amérique est forte et a déjà relevé de nombreux défis par le passé. Gardez espoirs, restons soudés et nous relèverons également celui-ci. Et quand nos enfants contempleront ce sombre passage de notre histoire dans leurs livres, ils pourront être fiers de vous avoir eu pour ancêtres, vous qui aurez su faire preuve de courage, de force et de solidarité dans des moments aussi terribles.
J'en appelle à votre courage, votre sens des responsabilités et à votre patriotisme. Ne cédez pas à la panique. Ne cédez pas au désespoir. Ne laissez pas les prêcheurs de fin des temps saper votre résistance et votre fierté. L'Amérique a besoin de vous tous. Vos enfants ont besoin de vous. Nuls besoin de "pouvoirs" pour être un héros, il suffit de faire preuve de courage. Chacun peut aider à sa manière. Vous pouvez être un héros. Soyez-en un.

*Royal se tait et au bout de quelques secondes détourne son regard de la caméra pour revenir sur le journaliste. Ce dernier reste un instant sans rien dire avant de fouiller dans ses fiches et finalement se reprendre*

- Hum... Hé bien Prince Corvalor, encore merci de nous avoir consacré un peu de votre temps qui doit être précieux j'en suis certain. Je suis sûr que vous avez donné à réfléchir à nombre de nos téléspectateurs et j'espère que votre message d'espoir aura apporté réconfort au plus grand nombre. Nul doute ne subsiste en tout cas quant à votre implication active dans la lutte pour surmonter cette grave crise. Puissiez-vous en inspirer d'autres.
Notre émission touche à sa fin, merci de nous avoir suivi et à demain pour de nouvelles "Coulisses du Pouvoir", un suivi des actions des grands face à l'épidémie et des nouvelles détaillées sur l'avancée du fléau.

*Générique de fin, le journaliste serre chaleureusement la main de Royal et continue à parler avec lui. Bascul sur une page de publicité "Fast'magick" *
avatar
Psylv

Messages : 24
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Primate le Mar 17 Avr - 15:31

La situation actuelle aux USA et en ville :

-Une loi a été votée par le sénat, qui interdit l'usage de tout pouvoirs surhumain dans les zones à risque (tout lieu public et habité en gros). Tout contrevenant se verra emprisonner, et assigné une peine de prison ferme et immédiate selon l'importance de l'infraction, en attendant que la crise soit passée.

-Une vague d'énergie psi a ravagé la ville, et causé de nombreux accidents et malaises. Par chance le couvre feu a permis d'éviter le pire. Plusieurs métahumain aux pouvoirs psychiques sont décédés ou dans le coma suite à cet incident. La presse évoque un container des quais ayant contenu une cellule spécialement conçue pour un détenu psionique... En s'évadant le détenu aurait sans doute causé tous ces dommages, et ce malgré la rapide intervention de PRIMUS, qui enquête sur l'identité du suspect.

-Le super-héros ROYAL est soupçonné de pédophilie sur l'un de ses orphelins, un dénommé Peter Pettrelli, âgé de 11 ans, qui s'est suicidé en sautant par la fenêtre de sa chambre. Le seul témoin est Alexander Grady, son compagnon de chambrée, âgé de 12ans.

Tous ces évènements ne font qu'enflammer la population contre les super-héros, et plusieurs cas de lynchages ou de descente organisée dans des soi-disant repères de métahumains ont déjà été organisées.

Les émeutes commencent à échapper au contrôle des autorités...
avatar
Primate

Messages : 49
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Psylv le Mar 17 Avr - 19:53

*Plan caméra sur une reporter tv devant les portes de l'Institut Corvalor*

L'institut Corvalor. Érigé par le prince Leodan Corvalor à quelques kilomètres de Millenium City, ce lieu est tout à la fois un foyer chaleureux, une école d'excellence et une forteresse. C'est là que vivent les 46 enfants que Royal adopta après les avoir sauvé personnellement. Ce sanctuaire, conçu afin de protéger ses résidents du monde extérieur tout en leur permettant de l'étudier afin de leur permettre de l'intégrer à l'avenir, n'avait jamais été sérieusement menacé. Jusqu'à aujourd'hui... Car désormais, l'institut est en deuil. Les 46 enfants ne sont plus que 45.

Le jeune Peter Petrelli-Corvalor, âgé de 11 ans, s'est donné la mort en sautant par la fenêtre de sa chambre du quatrième étage.

Que s'est-il passé ? Il est encore trop tôt pour le dire. La police s'étant rendu sur les lieux dans la soirée du drame a recueilli les premiers témoignages mais n'a fait aucune déclaration.
Son altesse Leodan Corvalor est attendu dans la journée afin d'être entendu par les autorités. Nous n'avons pas réussi à le joindre malgré des tentatives répétées. Rappelons que le prince a récemment lancé un programme de -

*L'écran télé s'éteint. Dans son bureau à l'institut, Leodan Corvalor ferme les yeux et se laisse aller contre le dossier de son fauteuil. L'épreuve est rude et même si il n'en laisse rien paraître, la douleur due à cette perte est terrible. Ce n'est pas la première fois qu'il perd un être cher, très loin de là. C'est une chose absolument inévitable lorsque l'on a des siècles d'existence et que les vies que l'on croise sont si éphémères. Mais c'est un enfant qui est mort. Son fils. Peter, qu'il avait sauvé in-extremis d'un terrible incendie criminel alors qu'il n'était âgé que de 6 ans. Ce garçon perdu et traumatisé dont il avait pressenti l’impressionnant potentiel et qu'il avait pris sous son aile. Il lui avait permis de se reconstruire, l'avait vu grandir année après année, avait fait de son mieux pour le protéger et lui permettre de devenir -comme chacun de ses enfants- l'être d'exception qu'il savait qu'il pouvait être.
Les souvenirs défilent dans l'esprit de Royal. Peter à 7 ans riant pour la première fois depuis l'incendie. A 9 ans, s'entraînant en compagnie de plusieurs de ses frères et soeurs au tir à l'arc sous la direction de Royal lui-même. Peter, jouant au base-ball. Peter, malade après avoir fait un raid nocturne sur la cuisine et sur le contenu des boîtes de gâteaux. Peter lui demandant quand est-ce qu'il pourrait venir l'aider à combattre le crime... Ses notes scolaires étaient excellentes. Pêchant à peine en science il était toutefois un virtuose de la plume compte tenu de son jeune âge. Il avait déjà remporté deux prix littéraires pour des nouvelles catégorie jeunesse 10-15 ans et se destinait à devenir écrivain ou journaliste, sûrement les deux, il ne savait pas encore.
Cet avenir radieux qu'il avait devant lui, cet homme qu'il aurait pu être et qui aurait tant apporté au monde... Brisé. Balayé. Poussières.

Royal rouvre les yeux. Sur le bureau devant lui se trouve la lettre d'adieu de Peter, expliquant au monde qu'il s'est suicidé parce qu'il ne supportait plus les abus sexuels dont il était l'objet de la part de son père adoptif. A côté, un CD contenant une vidéo de l'enfant, abusé par une personne ressemblant à s'y méprendre à Royal.
Vilma, la dévouée gouvernante, lui avait remis ces "preuves" quelques minutes après le drame tout en l'assurant qu'elle ne croyait en rien à ces mensonges. Elle le connaissait trop pour cela après tout.

Ce n'est pas l'envie qui manque au prince de détruire purement et simplement ces "preuves" contenant autant de vérité qu'il y a de blanc dans le noir. Mais non, les chances qu'il existe quelque part une copie de cette vidéo entre les mains de l'assassin de Peter sont bien trop importantes. Il prend donc les "preuves" et les range précautionneusement dans une poche.

Après quoi Royal active la caméra de son ordinateur et enregistre un message. Plus tard, il demandera à Vilma de la transmettre aux enfants.*


Bonjour mes enfants. *Expression de tristesse, endeuillée*
Aujourd'hui, nous portons le deuil de Peter, mort après avoir sauté dans le vide de sa fenêtre. Sa disparition, laisse en nous un vide horrible que rien ne pourra jamais combler. Seul le temps apaisera notre douleur, sans jamais complètement la faire disparaitre. Gardons son précieux souvenir dans nos coeurs et nos esprits et un peu de lui continuera à vivre à travers nous.

*court silence*

Je ne vous mentirai pas. Il est une chose qu'il faut que vous sachiez : votre frère ne s'est pas suicidé : on l'a tué.
Quelqu'un l'a manipulé et lui a fait du mal, beaucoup de mal dans le seul but de m'atteindre. Il l'a manipulé afin de me neutraliser, de la façon la plus lâche et la plus vile qui soit. Cette personne l'a tué aussi sûrement que s'il l'avait lui même poussé dans le vide.

*Expression de détermination, la colère brille dans le regard du prince*

Je vous fais le serment que l'assassin de Peter sera puni pour son crime ignoble.

*Respire profondément, reprend*

Dans les jours qui viendront, vous entendrez des choses abjectes sur mon compte. Peut-être même serez-vous amenés à voir des choses montées de toute pièces. Je vous donne ma parole de membre de la famille royale Corvalorienne que ces accusations sont parfaitement fausses.
Je ne serai également sans doute pas en mesure de vous voir avant un certain temps. La direction de l'institut sera confiée à Vilma pendant cet intermède.
On vous posera sans doute des tas de questions. N'ayez pas peur d'y répondre en parfaite honnêteté. Ne cachez rien. Soyez totalement francs, j'insiste. Quelque soit le temps que cela prendra nous ferons éclater la vérité et les coupables paieront.

*Silence. Malgré ses efforts pour paraitre serein, une expression de douleur réelle transparait sur le visage du prince*

Je suis désolé. Je pensais être en mesure de vous protéger de mes ennemis mais j'ai échoué. J'aurai dû faire mieux. J'ai failli à mes devoirs de père envers-vous. Puissiez-vous me pardonner.

Mais nous surmonterons cette épreuve. Ensembles. Ensembles nous avancerons main dans la main malgré les épreuves. Et ensembles, quand notre heure viendra, quand VOTRE heure viendra nous ferons de ce monde un monde meilleur pour que plus jamais de telles tragédies n'arrivent. Vous avez tous une place dans mon coeur.

Courage mes enfants.

*Royal désactive la caméra, écrit une note d'instructions pour Vilma puis sort de la pièce.*
avatar
Psylv

Messages : 24
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Nivji le Sam 28 Avr - 10:53

*Observatoire, base lunaire, Ultiman est seul face à l'hologlobe*
-Sir, vous n'avez pas l'air en grande forme, si je puis me permettre.
-Et qu'est ce qui te fait dire ça Astrale ? ce ne sont pas mes constantes vitales......
-Effectivement vu que vous n'en émettez aucune, cependant votre schéma comportemental dévie quelques peu de vos habitudes, quelques pointes de colères, apitoiement, dois je continuer ?
-Ca ira, je te remercie, mais depuis quand m'observes tu de la sorte ?
-Je veille simplement sur l'ensemble des Astraux via leur comlinks ou les scanners de l'observaoire. C'est une mesure prise suite à la tentative d'invasion Steyg Sir. Vérifier les shémas comportementaux pour identifier, tout comportement anormal.
-A vrai dire oui je suis inquiet, je viens d’autoriser SilverLight et Borderline a kidnapper le professeur Adamowitz et malgré les forts soupçons qui pèsent sur lui, j'espère que nous ne nous fourvoyons pas.
-vos conclusions quant à l'analyse des travaux sur le virus du Professeur Admawitz laissent peu de chance à son innocence. Environ 98 % de chances qu'il soit mêlé a l'élaboration du virus
-Merci de me rassurer, mais il reste ces 02%.....De toute façon SilverLight et Borderline aurait agis d'une manière ou d'une autre, je préfère qu'ils le fassent avec un minimum de règles.
-Les chances de réussites sont élevées, il est peu probable qu'il y'ait une quelconque "bavure". Borderline étant libéré, l'opposition ne dispose certainement plus de Psi sinon le schéma mental de N°8 aurait été rapidement détecté dans le laboratoire du professeur Admawitz.
-Bien espérons que tu dises vrai. Astrale repasse moi la vidéo de la conférence de presse de Météor...
-Sir vous ne devriez pas....
-Obéis, tu n'es pas encore psychologue que je sache.....
avatar
Nivji
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Nivji le Mar 8 Mai - 17:18


*Extrait du rapport du colonel Jefferson du PRIMUS à destination des services de la maison blanche, ce dernier ne reflète pas l'exacte réalité des faits*
Les astraux ont répondus à notre convocation, malgré la réticence d'un de leur membre, nom de code Borderline nous avons pu établir que sa signature psi était à l'origine de l'attaque psychique sur Millenium city.
Ce dernier avait réussi a fuir et de ce fait s'était désolidarisé du groupe. La liste des Méta humains prioritairement recherchés est la suivante: Le gouailleur et Borderline. En effet il apparaît que ces derniers soit intimement liés à la crise frappant notre pays et le monde.
Le hors la loi Borderline a été repéré grâce à nos détecteurs dans le West side. Afin d'interpeller celui-ci dans les meilleures conditions, s'agissant tout de même d'un méta de classe Bravo. Pour se faire l'agent Elena Rolienko a été épaulé d'un membre du groupe d'intervention Paradigme.
L'opération sur place a échoué en partie, le fugitif ayant été épaulé par l'inspecteur, héros affilié Astral ainsi que par un individu inconnu apparu plus tard comme un Roin'esh.
Le membre PARADIGME STARKID malgré son attitude désinvolte et à la limite de la désobéissance a permis de placer un traceur sur Borderline. Nous n'avons pas encore reçu de réponse réseau quant au traceur, en cas de réponse vous en serez avisés dés que possible.
Astral pour l'instant a démenti son implication quant à cette intervention, prétextant une probable poche roin'esh dissidente. Nous ne sommes pas en mesure de vérifier ces faits.

avatar
Nivji
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Invasion Roin'esh ?

Message  Invité le Mer 9 Mai - 2:59

Cette nuit, une petite chaine locale semble avoir eu de serieux problèmes avec sa diffusion en boucle, quelqu'un semble s'être introduit dans les locaux pour y diffuser un enregistrement.



Une image fixe est alors apparue sur les ecrans de milliers de telespectateurs pendant environ 3h avant que la maintenance de nuit ne remette en route le programme normal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Nivji le Lun 14 Mai - 17:15

*astrale* mission classifiée adamowitz est un succès.
Le professeur adamowitz étant à coup sur impliqué dans l élaboration du virus. Un groupe d astraux menés par silverlight, s est transporté grâceau pouvoir de micro de surfer dans les courants electriques. Numéro huit étant infiltré sur place sous l apparence d un collaborateur. Il indiqua que le professeur serait seul ce soir la. Malheureusement sur place, l information est inexacte, adamowitz est en compagnie d une collaboratrice. Autre surprise celle ci disposait de pouvoir sur les plantes. Après un combat acharné que ce soit autant rhétorique que physique, les deux ennemis sont neutralisés et emmenés à l observatoire.
Sur place après l échec des tentatives de raisonner et de menacer le professeur. C est borderline qui réussit à livrer les secrets d adamowitz. Le virus à été créé afin d éradiquer les simples humains et de créer une nouvelle sur humanité. Borderline.e fut interrompu par nnuméro huit qui fut pris sous le charme de l assistante du professeur, celle ci semble partager une origine commune avec le roin esh. ce dernier sera finalement maîtrisé par ultiman.
Le professeur semble avoir été influencé par le fameux individu ressemblant au gouailleur.
Ce dernier aurait un laboratoire sous terrain entouré de magma, sans plus de précision.
Difficile de le retrouver avec de si minces indices. Un plan fut alors établi, remplacer le professeur par numero huit et attendre que le vil cerveau de cette crise se manifeste.......
avatar
Nivji
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Nivji le Lun 21 Mai - 17:18

avatar
Nivji
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Nivji le Jeu 24 Mai - 12:15

Epilogue:
L'intervention d'Astral dans le désert du nouveau mexique a évidemment été critiquée, cependant celle-ci a permis dee gagner du temps et ainsi de terminer l'échantillonage du serum par Astrale. Ultiman et Micro en mettant leur savoir en commun ont permis de finaliser ce vaccin, celui-ci suit la même technique de transmission que le virus, en utlisant la nano technologie et l'adn Roinesh. La rémission quant à la maladie est foudroyante et les mutations complètement inversée. Les autorités avec l'aide d'astral ont tout d'abord vacciné les héros méta humain afin qu'ils répandent de façon optimale le sérum. Dans de rares cas de mutations le sérum est inopérant par transmission aérienne, l'armée et les héros sont alors appelés en renfort afin d'inoculer directement le sérum grâce a des munitions hypodermiques.
Certaines poches de résistances persistent avec notamment un groupe de révolutionnaire mutants qui se nomment eux même le Mouvement pour la Nouvelle Humanité. Ce dernier a tenté de faire sauter le principal laboratoire élaborant en masse le sérum, le GEN'ETHIC LAB, seule l'intervention du héros nommé Cryo-Tech a permis d'éviter le pire. Ce dernier fut alors violemment pris à parti par les membres du MNH. Heureusement Astral est arrivé à temps pour épauler Cryo-Tech dans son combat.
L'UNTIL aprés avoir pris connaissance des dessous de cette crise, a abandonné les charges contre les Astraux à l'exception de celle contre Royal qui restent encore a éclaircir. De nombreux point d'ombres sont en suspend comme l'implication du gouailleur, les moyens utilisés pour le control mental et la réalité de la menace du mystique MYZZRIM ainsi que de sa créature .
Starkid est actuellement en zone de confinement à l'Observatoire, il reste énormément de questions a lui poser.
Le monde a été violemment touché par cette crise, les répercussions de celles-ci se feront ressentir pendant de nombreuses années.
avatar
Nivji
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Psylv le Mer 30 Mai - 14:02

(HRP :parenthèse temporelle : ce qui se passa lors de l'interrogatoire de Royal par Primus
Note à Primate : je reste ouvert à d'éventuelles suggestions de modifications /HRP)


Le colonel entra dans la salle d'interrogatoire. Une pièce spartiate et classique, vide à l'exception de deux chaises, d'une table, d'un néon et d'une glace sans tain. Il s'assit en face du suspect et déposa quelques feuilles devant lui. Le militaire relut rapidement la déposition de l'interpellé avant de prendre la parole.

- Très bien monsieur Corvalor. Je lis ici que vous niez tous les faits qui vous sont reprochés. Vous souhaitiez me parler, me voici. Je vous écoute.

Royal, se pencha en avant. Serein en apparence, l'attente, les complications et épreuves admninistratives et juridiques qui l'attendaient alors qu'il avait tant de chose à faire - à commencer par trouver l'assassin de son fils - l'agaçaient au plus haut point. En son for intérieur il bouillait d'agir immédiatement et de tout envoyer bouler pour partir faire justice. Depuis la mort de Peter une terrible colère grondait en lui. Heureusement, la maîtrise de soi était un domaine dans lequel il excellait ce qui lui avait permis de faire preuve de raison et de se plier à toutes ces agaçeries inévitables de la procédure judiciaire sans perdre un seul instant son calme apparent.

- Bien. Je vais commencer par vous exposer mes "théories" comme vous disiez tout à l'heure.
Notre pays et par extension le monde est sous le coup d'une terrible attaque. Cette funeste épidémie est en train de tout bouleverser et pourrait bien changer la face du monde si nous ne parvenons pas à faire face. A côté de cela, il est facile de constater qu'Astral a commencé à être la cible d'une série d'attaques diverses dont le début coïncide singulièrement avec les premières apparitions du virus. On peut en tirer diverses conclusions mais vous devrez admettre que celle consistant à dire que l'on a cherché à saper les forces et la crédibilité d'Astral afin que le groupe ne puisse pas se dresser contre la menace n'a rien d'inconcevable. Non ?
Nous avons eu de nombreuses victimes dans nos rangs et quand à celles qui n'ont pas été tuées, on a tenté de les mettre hors course de diverses façons. Je tombe dans ce cas de figure.

- Vos affirmations ne reposent que sur des suppositions, répondit le colonel d'un ton neutre. Et les faits parlent contre vous monsieur Corvalor. Vous ne seriez pas le premier Astral à sortir des clous en vous croyant au dessus des lois. Pour être franc Astral tire beaucoup trop sur la corde et le gouvernement commence à se fatiguer des caprices de ce groupe. Où voulez-vous en venir exactement ?

- Je reconnais qu'Astral est composé d'éléments très disparates dont certains aux méthodes assez contestables. Je comprends tout à fait votre agacement face aux agissements de certains.
Permettez-moi cependant d'invoquer mon passé sans tâche jusqu'à aujourd'hui. J'ai toujours suivi les règles de cette nation depuis que j'ai décidé d'en faire partie. Toujours j'ai agi en pleine lumière et sans rien cacher, pas même mon identité. J'ai toujours collaboré volontiers avec les autorités. J'ai même particulièrement porté mes efforts sur la coordination des efforts Astral-Gouvernement ces derniers mois.
Et comme par hasard, pendant l'une des plus grosse crise que le monde ait connu et alors que je suis à l'origine de plusieurs initiatives visant à limiter les pertes civiles et à apaiser les esprits, cette "affaire" aux circonstances plus qu'étranges et suspectes tombe du ciel et me met commodément hors-course ? Incroyablement commode pour quelqu'un qui serait à l'origine de l'épidémie non ?
Mon fils est mort dans des circonstances abominables. Et pourtant aujourd'hui encore, je suis là devant vous de mon plein gré, ne vous cachant rien et vous apportant même toutes les "preuves" à charge contre moi alors que j'aurai tout à fait pu faire disparaître tout ceci.
Est-ce vraiment le comportement d'un coupable ?

- Vous devriez garder votre plaidoirie pour votre jugement monsieur Corvalor. Je ne suis pas un jury et mon opinion n'a aucune importance.

- Mais je ne demande pas une quelconque grâce colonel. Je ne demande ni ne souhaite que l'on efface l'ardoise. Ce serait une insulte à la mémoire de Peter.
Non tout ce que je souhaite c'est pouvoir continuer à oeuvrer pour sauver ce qui peut l'être dans cette crise que nous traversons. Notre nation souffre et je peux faire ma part dans la lutte. Pour quelle raison sensée m'empêcheriez-vous d'aider alors que vous savez pertinemment que je ne disparaitrai pas dans la nature ?

Royal marqua une pause avant de reprendre.

- Et puis je dois vous avertir que vous ne pouvez pas me retenir. Pas longtemps.

- Dois-je comprendre que c'est une menace monsieur ? dit le colonel l'air peu impressioné.

- Pas du tout. Juste un fait sur lequel je n'ai pas de contrôle. Vous voyez ceci ?

Royal tendit sa main gauche paume vers la table, exposant au regard le tatouage en forme d'arc sur le dos de sa main.

- Le tatouage représentant votre arme magique, répondit l'officier. Mais encore ?

- Erreur. Ce n'est pas une représentation du Régulateur. C'est le Régulateur. Où du moins sa marque visible. Le Régulateur est tellement intimement lié à mon être qu'il en est indissociable. Et même si je ne le claironne pas sur les toits il a beaucoup plus d'emprise sur moi que l'inverse.

- Que voulez-vous dire et quel est le rapport ?

- J'y viens colonel. Voyez-vous même si la protection du peuple a toujours été un devoir pour moi de par mon sang et l'éducation dont j'ai hérité, le Régulateur en a aussi fait une obligation à laquelle je ne saurais me soustraire, même si je m'y essayais. Je l'ai expliqué à Ultiman lorsqu'il m'a recruté au sein d'Astral : pour moi, sauver des vies n'est pas qu'un désir. C'est une nécessité et un besoin.

- Vous êtes en train de me dire que vous êtes "accroc" au super-héroïsme ? demanda le colonel sur un ton incrédule. Vous croyez sincèrement que ce genre d'excuse pourrait vous éviter l'enfermement ? Pour vous éviter d'être "en manque" ? Vous plaisantez ?

- Je comprends votre réaction colonel mais laissez-moi terminer. Le Régulateur possède une force qui vous dépasse, qui me dépasse. Cette arme est d'essence divine. Plus je reste sans faire mon devoir, plus sa présence se fait importante, pressant sur mon esprit. Durant ma très longue existence il m'est arrivé par trois fois de ne pas être en mesure de sauver des vies sur une période prolongée. Ces trois fois, la pression du Régulateur s'est fait tellement forte et irrésistible que j'ai tout simplement disparu, cédant la place à la force du régulateur, n'étant plus qu'un instrument.
A chaque fois, je n'ai repris mes esprits que bien des jours plus tard. Je n'ai aucun souvenir de ces périodes, mais d'après les témoignages que j'ai pu recueillir après coup, l'entité qui était aux commandes était pourvue de pouvoirs que je n'ai jamais possédé et elle s'en servit pour aller faire ce que je n'avais pas été en mesure de faire.
Comprenez bien colonel que peu importe ma volonté propre, je n'ai pas de prise sur ce phénomène. Si je ne peux accomplir mon devoir je vais peu à peu perdre pied pour laisser place à la force du Régulateur. Et l'entité que je serai sur le moment n'aura absolument aucune considération pour les règles, les lois ou les biens matériels. Seul lui importera l'accomplissement de la tâche et si elle devait briser toutes les portes et ruiner vos installations pour sauver des âmes en péril elle le ferai sans hésiter un instant.

Un silence suivit ces explications.

Après encore bien des discussions, Royal fut autorisé à quitter les lieux après avoir donné sa parole de rester à la disposition des autorités.
avatar
Psylv

Messages : 24
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 34 : ONLY HUMAN AFTER ALL

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum