[ASTRAL] Borderline

Aller en bas

[ASTRAL] Borderline

Message  Invité le Mar 20 Mar - 20:16

Nom & Prénom : Terry Dice
Identité héroïque : Borderline
Âge : 28 ans
Sexe : Masculin
Nationalité : Américaine, de Millénium City
Statut : Astral
Famille : Aucune, ses parents sont tous deux mort
Description : 208 centimètres, 135 kilos, blond, yeux bleu, borgne


INTELLIGENCE 3
FORCE 3
RESISTANCE 3
ESPRIT 6
PROJECTION D'ENERGIE 5
COMBAT (CAC) 3
VITESSE 3
INFLUENCE 3
PERCEPTION 4

État d'esprit : Un fêtard, il aime boire, fumer aussi bien clope, cigare et produit bio. Il adore le sexe. Il est bisexuel. Il s'exprime de façon familière, voir ordurière. Il a l'air de ne pas prendre grand chose au sérieux mais est en fait très attentif. Son attitude rebelle, je m'en foutiste, lui vaux souvent pas mal de reproches, mais quand il utilise son don en général il n'y a rien a redire.

Pouvoirs : Il est télépathe et télékinésiste. Il peut implanter ou supprimer des souvenirs, des sentiments, avoir pleine obéissance de sa cible si celle ci n'est pas immunisée a la télépathie. Il peux contrôler sur sa cible tout ce que le cerveau contrôle, ce qui rend aussi son don mortel. Sa TK lui permet de soulever, déplacer un poids équivalent a 2 fois le siens.

Histoire : Sa mère est morte quelques minutes avant sa venue au monde. Son père en a donc eu la charge, mais la perte de sa femme en a fait un déchet. il a perdu emploi et vie social. Le petit Terry a toujours subit la rancœur de son père qui le tenais responsable de la perte de sa femme. Terry a découvert son don pour la télépathie vers ses 3 ans en faisant obéir les chiens du quartier. Il pensais que son père serais encore plus sur son dos si il lui dévoiler son secret, il a donc garder ça pour lui tout en s'entrainant pour développer ses pouvoirs. A l'adolescence il était devenu un bon télépathe et télékinésiste. Il se servais de son pouvoir pour avoir ce qu'il voulais: résultats d'examens, rendez-vous galant, éviter de payer dans les magasins, et autres petites arnaques de gamin.
En rentrant chez lui un soir, l'ado de quinze ans découvrit son immeuble en feu. La grue du chantier d'à coté était tomber suite a une explosion, ruinant la face ouest du bâtiment, là où se trouver son appartement. L'accident avais emporter toutes se affaires et, par chance pensait-il a ce moment, son pére avais perdu la vie. Il passa la nuit dans une "cellule de soutiens" du commissariat de Millénium City pour, le lendemain matin, être pris en charge par une dame du Hope institut.
Il finit son adolescence et commença sa vie de jeune homme dans cet institut où il reçu un enseignement de qualité. c'était en quelque sorte un orphelinat pour métas. Au vue de ses pouvoir il choisit naturellement des étude de psychothérapeute..
Il sorti de là a 22 ans, diplôme en poche. A la surprise de l'institut, Terry s'engagea dans les force de l'ordre. 2 ans sur le terrain en uniforme et il demanda sa mutation au service des crimes sexuel.
Il étais un flic efficace mais au méthodes peu orthodoxe. Toujours a foncer tête baisser, violent (ce qui lui coutât un oeuil) ... Et il gagnais les aveux des suspects grâce à son don. Sa hiérarchie le découvrit a cause d'une plainte d'un suspect justement, lui aussi télépathe. Terry fut renvoyer après presque 3 ans de service. Toutes ses affaires furent ré-examiner. Pour lui la justice était toute sa vie. Il y pensa longuement avant de décider de faire justice lui même. Quelques achats de comics, de cuir, un peu d'huile de coude, et Borderline étais née.
Il commença par régler touts ses anciennes affaires où les criminels avait était libérer, puis s'attaqua au nettoyage des rues. Les mois passants il devenais de plus en plus violent dans ses interventions jusqu'au jour où il tua sa cible. Dans une ruelle sombre, des cris de femme avais attirer son attention. En se rapprochant des cris, la scène le mit hors de lui, mauvaise journée et fatigue aidant. la jeune femme supplier son violeur d'arrêter ou de la tuer. Elle étais pleine de lacérations sur le corps et le visage. le type lui rigoler en concluant sa petite affaire. Borderline ne pris pas le temps de la réflexion, il pris le contrôle mentale du type et lui provoqua une crise cardiaque. Le type raide mort, la fille hystérique, Borderline se rendit compte de sa bêtise. Après avoir mit le cadavre dans une poubelle proche, il soigna la fille en accélérant son métabolisme et lui effaça les souvenir de son viol. Il s'assura que la fille repartais bien en sécurité et se remis en chemin, la tête pleine de haine envers lui. En remontant la grand rue commerçante, il stoppa net devant la boutique de réparation hi-fi, captiver par le message qui passait sur une des T.V.
Régnina Loge annoncer son appartenance au groupe Astral sous l'identité de la Reine Diamant


_________________________________________________________________
Enregistrement Astral
_________________________________________________________________

Entrée 1
Astral sera mon garde-fou. Il doivent avoir besoin de bras avec tout ce bordel en ville, et moi... j'peux pas continuer comme ça où j'vais finir comme toutes ces ordures. j'ai envoyer un mail a Loge pour une rencontre au club caprice. il faut que j'entre dans ce groupe. Ils sont réputer c'est ce qu'il me faut.
j'ai attendu impatiemment la réponse de loge, 3 long jour et je l'ai rencontrer, enfin. Elle pouvais me faire entrer chez astral d'après ce qu'elle disais, mais il lui fallais une preuve de mon utilité. Je devais l'aider a confondre la fameuse H.A.L. d'après ce que j'ai compris, la meilleur ennemie de Loge. j'aime les défis j'ai donc accepter. Je sort de cette boite direction la borne mail la plus proche pour contacter la miss Lux, aka H.A.L.
Je la contacte pour savoir si elle accorderais un interview a un tout nouveaux magasine. après divers échange elle accepte.

Entrée 2
Rendez-vous fixé avec H.A.L dans le bâtiment de la W.C.O.C. J'ai préparer le terrain, une camera bouton sur mon gilet, une caméra thermique planquer dans un coin. Elle arrive enfin dans le hall, vite fais je lance sur elle une projection mental. Elle me verra comme un vieux journaliste black proche de la retraite. Héhé j'aime ce foutu pouvoir. Je sort l'appareil photo et le dictaphone et commence a lui poser quelques questions banale. Elle me raconte sa monté fulgurante dans le milieu de la finance grâce a un héritage, la perte de sa fille, la fin de son couple. Je profite de la présence d'une petite brindille dans ses cheveux pour en récupérer un. Mission plus qu'accomplis, j'ai son A.D.N, sa signature thermique... Bref tout ce qu'il faut. Reste plus qu'a me débarrasse de la vieille.

Entrée 3
J'ai fêter un peu en avance mon succès. l'alcool a couler a flots, et la petite barmaid étais peu farouche. Sacrée coquine rien que d'y repenser...
Bref je me rafraichit un peu et me dirige vers le QG d'astral. Un des gardes d'en bas appel Loge. Elle a l'air surpris de me voir là avec ses "courses". Elle semble amplement satisfaite et presser de me présenter au membre présent. Je suis accueillit par Silver light, Ursus, un certain Silver dragon... j'ai oublier si d'autres étaient là, j'ai encore des vapeur d'alcool plein les narines et les dents du fond qui baignent. Présentations rapide pas envie de m'attarder ce soir là. Et avec un peu de chance la petite gourgandine d'hier soir et p'tet encore chez moi.

Entrée 4
J'ai enfin eu rendez-vous avec mon enfoiré de banquier. j'ai déposer une demande de prêt pour me payer un bureau pas loin de chez moi. faut que j'organise un peu mes arnaques avec ma vie Astral qui se pointe. Le mec me regarde de haut en me disant que ma demande est refusée. Ah ouais j'lui ai dit... un p'tit coup de télépathie et il se ravise, signe mon dossier et me félicite. Le pieds ce pouvoir.
Je passe un mois sans prendre contact avec Astral, ou si peu. J'ai d'autre choses a foutre pour le moment. Mon bureau est opérationnel, les clients commence a arriver, Terry Dice psychologue, je kiff cette plaque sur ma porte. J'organise mes heures de boulot, faut bien que Borderline ai une activité aussi, surtout en ce moment avec les cinglés de l'église de l'humanité qui essaye de dézingué les métas.

Entré 5
J'ai fait plus ample connaissance avec Silver light d'astral. le gars a l'air cool mais plein de souci perso, notamment sa romance avec une certaine Phénixia. je lui propose mes services pour effacer ce qui le tracasse de sa petite tête. il avait l'air septique jusqu'à ce qu'il croit que ses parents étaient des blacks. Il m'a bien fait marrer je l'aime bien ce type. Le même soir je rencontrer Black Sentry au QG. Un gars cinglé a mon avis je voudrais même pas m'occuper de son cas.
Les jours suivants je passe un peu plus au QG, papoter avec Silver light. puis je rencontre la petite Shade, une gamine qui a jouer avec la magie et qui le regrette. Elle n'a plus de corps palpable, elle est obligé de se promener dans les ombres pour survivre. une toute petite dose d'énergie la tiens coherante dans ce monde. Par contre elle a la langue bien pendu. On a pas mal discuter, j'aime la personnalité de la p'tiote... si je pouvais je lui filerais un coup d'main mais la magie et moi...

Entrée 6
J'amasse un bon paquet de frics avec mon cabinet. je reçoit pas mal de mecs issus de milieu mafieux ou des petits gangsters. eux aucune pitié, je leur pompe leur frics sans pour autant régler leur soucis, par contre je m'arrange pour qu'ils en créé moins. J'ai aussi des patients normaux, victimes de violence conjugal, sexuel, de trouble psychologique. eux je règle tout sur le champ pour un prix modique. J'veux bien être un arnaqueur mais pas un enculé quand même.

Entrée 7
J'ai participer a une exploration mental sur une fille nommée Malice rose au QG. Meteor étais retissante au début mais j'étais le seul a pourvoir les aider a avoir certaines réponses et ça malgré mon état "alcoolisé" pfff j't'en foutrais moi. J' opère donc, les souvenirs lui reviennent, une histoire avec des gars nommée Cataclysme, Destruction... un conte de fées quoi. La miss est pas mal foutue, on discute un peu avec cette Malice rose et Silver avant de décider d'aller au Sherera's. Sur place on bois quelques verres, sauf Silver et son jus d'ananas. J'apprend que la petite s'appel Léa et que Silver se nomme James. J'en apprend aussi un peu sur les pouvoirs de Léa, le truc bien merdique. Quand elle touche quelqu'un, elle absorbe pouvoir, souvenir, personnalité et tout le bataclan pendant une certaine durée. Par contre la personne touchée douille au contact. Elle ne maitrise pas du tout son don. Elle n'a eu aucun contact charnel depuis son adolescence. Je lui propose mon aide, pensant que le contrôle de son donc pouvais être débloquer dans son cerveau, mais elle préfère attendre que je soit moins alcoolisé. Putain deux fois qu'on me sort ça dans la même soirée, bande de rabat-joie.

Entrée 8
13h, je me réveille en me disant tiens si j'passer voir chez Astral. J'allume mon com-link et passe un petit bonjour. Silver light me répond de me pointer vite fait chez Argent, ils affronte un gars dans les sous-sols d'ARGENT. Chouette un peu d'action! J'enfile mon costard astral tout neuf et m'y rend en hâte. Dans les sous-sols c'est la fournaise. le pieds a peine sur la dernière marche je me retrouve sous une bulle de protection venant de Meteor je pense. La bataille promet, je suis un peu a court, le gars en armure rouge en face de nous est complétement immunisé contre mon pouvoir. Meteor absorbe le feu autour d'elle c'est impressionant et voir, mais l'autre en produit de plus en plus. Au moment ou j'allais lui balancer une de mes fioles de gaz le mec se barre par une espece de trou noir. des tas de barils d'essence sont en feu, on se barre tous vite fait. Je téléporte Silver au dehors, la Reine Diamant se charge de Meteor.
Aprés une belle explosion on retrouve Loge a poils dans une fontaine, après tout les coup de bistouris elle peu être bien foutu la dame. Je la téléporte au QG qu'elle se rhabille un peu. Je penser que le calme allais revenir, prés a aller en fumer une mais, Loge m'envoie a une location avec James, elle a semble t-il retrouver Meteor. A la place de la chef, on trouve un tas de bulles lumineuses. J'enferme le tout dans une sphère TK et rammene le tout au QG. J'ai un peu décrocher aprés, téléporter tout ce petit monde et maintenir cette sphère TK aussi longtemps m'on un peu vidé. bref Meteor a fini dans une combi hermétique évitant que sa forme gazeuse ne s’échappe au grès du vent. Moi j'rentre me coucher après une petite fumette bio.

Entrée 9
J'me pose sur un balcon du QG. personne d'autre que moi j'en profite donc pour réfléchir a deux ou trois trucs. Léa arrive, on discute un peu. Elle me chauffe un peu en essayant de jouer a la psy et se casse trouvant que je suis vulgaire. Héhé. Silver arrive aprés, suivit de la petite Shade et de Météor dans sa sublime combi. J'ai failli lui faire des jeux de mots a partir de gaz mais j'me suis dit qu'elle n'aimerais pas plus que ça. Léa reviens après et nous joue un petit air de guitare. Elle joue et chante bien. je l'apprécie de plus en plus. Météor toujours sérieuse d'habitude s'amuse a faire des nœuds sur ses bras... Ce qui devais arriver arriva, elle a craquer sa combi c'te gourde. Shade et Léa partent chercher de quoi la "réparer". Avant leur retour le mec en armure rouge de l'autre jour se re-pointe sur la bacon. Météor m'ordonne d'arracher le reste de sa combi afin qu'elle puisse l'affronter. L'autre re-balance ses jets de feu. il me soule a force. Météor sans sa combi affecte les systèmes électrique du QG, apparemment une complice du gars en rouge en a profité pour libérer une de nos prisonnière. Les deux affreux, content de leur méfaits tente de s'en aller par des foutu trou noir. Avant qu'elle ne puisse sauter dans le siens j'enferme la fille dans une sphère TK pour la conduire en prison. Je me rend compte que Météor perturbe encore le QG et lui demande de s'en aller. Belle connerie.
L'autre se présente comme étant la Reine Sombre, sœur de Regina Loge. Elle nous demande de lui passer le bonjour avant de sauter dans un trou noir formé a l'intérieur de ma sphère TK. Je réfléchi pas et saute dedans a sa suite. Deuxième connerie de la soirée.
Je me retrouve dans un décor chaotique, un air poussiéreux emplit de l'odeur acre de la mort. Les deux en face de moi me regarde hahurit, j'avais oser les suivre. J'ai donc affaire a la Reine sombre et Destruction, le Héraut du Cataclysme.
La pétasse veux me donner a bouffer a ses bestioles tapis dans l'ombre, je sens déjà des centaines d'yeux rouges braquer sur moi. Le gars lui dit d'attendre, que peu être leurs maître avait d'autre projet pour moi. Je les nargue un peu, balançant quelques vannes tout en cherchant un moyen de sortir d'ici. Quel con je fait... Pourquoi j'ai sauter dans ce putain de trou. Leurs maître arrive, me toisant. Il me concidere comme faible et me torture. J'augmente mon aura de protection et soumet a mon corps l'idée que la douleur est moindre. Voyant ma résistance il me propose un deale, devenir un de ses hérault ou crever... L'offre me plais pas trop, je lui propose de me laisser partir et que je le prendrais comme ami sur mon facebook. Moi cette vanne m'a bien fait rire, mais lui... J'ai vu dans ses yeux qu'il voulais m'achever, j'ai donc decider de "déconnecter" mon esprit de mon corps. (description complete)

Entrée 10
J'ai mis du temps avant de me rendre compte que mon corps était encore "en vie". J'ai laisser partir mon esprit assez loin j'ai donc eu du mal a retrouver le chemin de mon corps. Et quand je me suis réveiller... un des deux enfoirés étais dans une des celulle astral. j'ai eu du mal a percuter ce que Loge et Silver me disaient. j'ai regarder la vidéo de mon retour en morceaux sur le com-link. C'étais pas jolie. Cataclysme m'avais arracher le bras gauche, le sexe et marteler de coup. J'ai bien fait de me "déconnecter" la douleur devais être atroce. Pourtant mon corps est intact, j'ai tous mes membres et ça grace a une certaine Lifecure qui a fait un transfert comme il disent et aussi au sacrifice de la petite Shade. Si j'avais pas voulu suivre les deux gus la gamine serais encore en vie. Mais après tout, elle n'étais plus qu'une ombre, seul une légère dose d'énergie la maintenais sur le plan physique... peu être qu'elle est toujours parmi nous, complétement invisible car privée de cette ernergie... Faut que je me dérmmerde pour la retrouver, la faire revenir.
A peine réveiller j'apprends des tas de trucs complétement fou, et Loge qui me parle comme a un chien... Ça passe pas! Je m'emporte a mon tour, les phrases fusent de tout les sens... et certaine partie sont retirer de leur contexte. Elle comprend que j'aurais préférer crever... Loge a la réputation d'être une télépathe puissante, une femme intelligente... On est loin de sa légende là, elle comprend ce qu'elle veux dans le sens ou elle le veux.
J'apprends aussi que le mec en rouge enfermé dans la cellule n'est autre que Gahéris. Astral ou pas, si il ne retrouve pas ses esprits je jure de le faire taire a jamais... Surtout si je retrouve pas la gosse. Il joue au dur, dessine des symboles magiques au sol, marmonne une incantation. Il me nargue même en disant que si Shade n'est plus c'est de ma faute. Je le sais ça abruti!
C'est le bordel complet au QG, ça braille dans tout les sens. J'ai a peine remarquer que Léa étais entrer. En me repassant la video-surveillance elle avais l'air ravie de me voir sur pieds. J'ai essayer de discuter un peu avec elle, plus tard sur le balcon. J'ai eu droit a quelques reproches sur mon attitude, sur le fait aussi que Lifecure risquer sa peau pour moi. Elle joue un air de chez elle et j'arrive enfin a lui faire gratter le morceaux que je veux entendre. (Gary jule - Mad world) Tout a fait de circonstance je trouve. Elle chante magnifiquement bien, comme un con j'ai pas penser a l'enregistrer avec mon com. Quelques paroles échanger encore puis il s'en va la gorge sèche, promettant de revenir sous peu.
Je reste seul quelques minutes, pensant a ces derniers jours. Quel putain de vie quand même.
Je me décide enfin a allez parler a James, assis sur le rebord derrière moi. Il a de la chance Léa a apaiser ma colère avec sa chanson, je passerais donc l'éponge sur sa fuite de l'autre soir. On parle vite fait de choses et d'autres avant d'attaquer ce qui le tracasse. Les période de perte de pouvoir sont de plus en plus proche. D'après son pote scientifique ça pourrais bien lui couter la vie d'ici peu de peu. Quand il perds ses pouvoirs il ressens comme une énorme décharge énergétique. Je me décide donc a lui venir en aide. Je me connecte a son esprit, fouille son cerveau. Putain quel bordel la dedans! J'essaye de voir ce qui pourrais bloquer le contrôle de ses pouvoirs et apparemment y en a des choses qui entrent en ligne de compte. Déja la chose la plus flagrante mais aussi la moins inquiétante c'est le bordel émotionnel de ce type. Il ressens des choses puissante et contradictoire, ça dois le retourner dans tout les sens... mais c'est pas ça le pire. Je détecte comme une manipulation mental a répétition chez lui. Je gratte un peu plus dans ce sens là mais en vain. Celui qui fait ça et malin, il effacé aussi le moment de la rencontre, et fait en sorte que les souvenir de James une fois manipulé reste floue et indéchiffrable...
Je le laisse revenir a lui pour en parler. J'évoque la possibilité de le faire suivre 24h/24 pour retrouver celui qui joue avec lui. On décide donc d'un plan d'action, puis j'efface de sa mémoire le fait qu'il sera suivit, même le fait que nous avons parler de cette possibilité. Faudra que je bosse plusieurs fois sur son cas c'est pas simple. On se salut, bon pote et je fait mine d'aller chez moi.
A peine rentrer chez moi je prend mon téléphone. J'appel un pote pour lui confier la filature de James. Il n'y a qu'en lui que j'ai une totale confiance. C'est un gars avec qui j'ai bosser pas mal de fois sur des affaires louches et complexes pendant ma vie de flic. Le tandem flic héros, un cliché mais super efficace.
Je lui file toute les infos utiles, et surtout lui explique en détails le but de la mission. Il filmera tous les déplacement de James et me fera un compte rendu chaque soir. Je lui explique aussi les derniers événement de ma vie, on se promet de se voir bientôt,hors mission, pour reparler de tout ça.
Je me couche enfin, le cœur lourd, les pensées noir. Je fredonne la chanson que Léa m'a chanter avant de sombrer dans un profond sommeil.

Entrée 11
Ces derniers jours n'ont pas étais des plus agréable. Un de mes potes est mort a New-York. Apparemment j'étais son seul proche, c'est triste. J'ai du me rendre la bas régler ses dernières affaires. Il m'a tout léguer, bon il avais pas grand chose mais quand même. J'ai passer presque 15 jours a régler son enterrements, revendre ses biens pour faire dons de l'argent. La seule chose que j'ai garder de lui c'est son armure de combat. Il faisait partie d'une ligue de combat en armure, une sorte de free fight surpuissant. De retour a MC j'ai fait repeindre l'armure au couleur de Borderline. C'est dingue ce qu'on est bien la dedans, j'm'y sens en sécurité.
J'ai raté pas mal de choses a MC, notamment la fin de Cataclysme et de sa clique de fêlés. Gahéris est redevenu lui même m'a t-on dit... J'veux voir ça moi même.
J'ai pas croisée grand monde le soir de mon retour, juste James avec qui j'ai échanger quelques mots. Ça roule pour lui, sa Phenixia est sur pieds, ils ont l'air proche. ça fait plaisir. On a fait une petite séance de télé-psy, ce mot me fait marrer. Le mec est pas tout rose, il a perdu sa fiancée y a 2 ans de ça... Pas facile. Il a traquer l'assassin et l'a juger a sa façon, mais pendant ce temps sa sœur est morte et il s'en veux. Il a tellement laisser Silver light prendre le pas sur sa vie que c'est a peine si James a encore une. J'essaye de lui expliquer qu'il fera pas long feu comme ça j’espère qu'il va en prendre conscience, si non j'interviendrais moi même en trifouillant son ciboulot.
Peu de temps après, Astral nous a signaler que l'état de Pixia a l'infirmerie changer. La gamine est dans le coma depuis un moment, un accident de pyramide. *Se marre en écrivant ça.* Gaheris me demande de l'aide pour entrer dans sa tête, essayer de la ramener de son coma. J'étais pas trop chaud au départ, même si mentalement ce n'est pas le même gars il étais quand même là quand je me suis fait torturé. Après tout ce sera un bon moyen de savoir si c'est vraiment lui, et dans le cas contraire je pourrais facilement faire disparaitre son esprit. Le mental c'est mon domaine. Pour finir ça c'est bien passer... Si on met de coté le fait qu'on a débarquer dans un univers de teubé avec l'herbe vert pomme, des animaux multicolore et tout le bordel. Pixia s’étais créé son univers de princesse façon gamine sous acide. On a pas eu trop de mal a la convaincre de revenir mais ça m'a couter quelques points a mon égo mais passons. S'en ai suivit un duel de mage pathétique entre Pixia et Gaheris dans notre univers... Pas vraiment la peine que j'en parle.
Le soir j'ai eu rencards avec Ted au McDonald donuts. Il a filer James depuis notre derniers coup de fil mais il n'a rien de particulier a me signaler. Je le laisse sur le coup je suis sur que James va se faire manipuler encore sous peu, et je veux savoir par qui.

Entrée 12
Dans la matinée j'ai essayer ma nouvel armure. J'étais tellement excité par les nouvelle possibilités qu'elle m'offre que j'ai même pas fait gaffe qu'un gars avais sorti son calibre. Putain cette armure a l'air résistante, elle est a peine éraflé.
Dans l'aprem j'ai assister a un match de football. Pas exceptionnel le match, les quaterback étaient pas en forme. Les cheerleaders par contre avaient l'air d'avoir de l'érnergie a revendre. J'ai eu quelques propositions alléchantes de certaines de mes connaissances, mais curieusement j'ai refusé. J'en étais étonné moi même. Depuis mon retour en pièces du royaume des ombres j'me sens... Pas réellement différent mais... Bah je sais pas comment expliquer ça mais tout reviendra a la normal d'ici quelques temps.
Et le soir rien d'affolant, petite discutions avec Gaheris qui a permis de mettre les choses a plat entre nous. un bref échange avec James et ... Je me suis fait descendre en flèche par Léa. Apparemment j'ai une coupe ringarde, des fringues ringarde bref. Elle a apprit pour ma bisexualité, résultat elle veux que je devienne son meilleur pote, qu'on aillent se boire des bières au saloon en parlant de mec. Super! pas vraiment ce que j'avais en tête mais tant pis.

Entrée 13
J'ai encore passer une semaine loin de MC et de mes foutu "patients", ça commence a trop me déphaser. Je préfére de loin être dans les rues a empêcher les crimes plutôt que de réparer les blessures de l'âme.
Je me suis pointé au QG en début de semaine, pensant passer une soirée tranquille avec les potes. Raté. James et une petite équipe aller partir en mission non officiel pour aider une de ses amie, une certaine Lucy. Elle ressemble a mort a une vampire mais apparemment elle ne boit justement que du sang de vampire... C'est a gerber. Ce fut rude mais on s'est bien marrer quand même. J'ai pu sortir ma tenue "commando" bricoler avec les pièces d'armure que j'avais garder du commissariat. On a exploser du vampires et du zombies mais on a bien failli se transformer en purée humaine face a des putains de golems de chair. Tendu mais fun. J'ai ramener quelques souvenir de là bas, des espèces d'armes. Faudra que je contact Serge un vétéran de la police caler dans ces merdes là.
J'ai parler un court instant avec James après tout ça. Il me dit que je devrais pas perdre de temps avec Léa mais... C'est une situation inconnue pour moi et putain ça me fout les boules.

Entrée 14
Le lendemain c'est encore détente chez astral. On passe même dans un bar de China town que Connor a reprit. Léa est là, parfait je vais p'tet pouvoir lui parler. Ca vanne entre nous, James s'en mêle aussi. Quel chieur quand il s'y mets. Le Connor se met a pensée de la merde sur mon pote et ça tourne en échange de nom d'oiseaux. J'étais a deux doigts de passer par dessus du bar pour lui refaire la face quand Léa est venue me chercher. Elle a réussi a évité le pire. Elle me traine au billard où elle fait une petit partie avec Rockrider, une petite nouvelle chez les Youngs. Mine de rien je fais bégayer Connor pour me marrer un peu, ça lui fera les pieds. J'me dit que je vais de travers en ce moment. Jamais une fille ne m'aurais trainer hors d'une bonne bagarre, encore moins si j'en étais a l'origine. Je les regarde jouer, tranquille en réfléchissant. C'est pas que ça me déplais, mais c'est pas moi. Niveau cul, sans utilisé mes pouvoirs j'ai toujours eu ce que je voulais, fille ou mec confondu. Mais je voulais juste un corps... Là c'est pas ça. j'apprecie la personalité de cette fille et j'me met a... ressentir de nouvelles choses. A presque 30 ans ça fait drôle. James m'a appeler, je me suis même pas rendu compte que Léa avais ramener la petite au QG. Pendant ma conversation avec James Connor reviens me chercher avec des railleries et des gestes dignent de son bar. Il ne m'en faillais pas plus, mon sang chauffe en 3 secondes. Je lui attrape le doigts et lui retourne dans le dos. Je m'attendais a un gros craquement et des cris de douleur mais rien. On allaient se battre quand Léa est revenue. Décidément, ça fais deux fois dans la soirée qu'elle réussi a me calmer. A l’extérieur elle me dit que je ne devrais pas me servir de ma télépathie tout le temps pour entendre ce que les gens pensent, ou qu'au moins je ne devrais pas me braquer dés que quelqu’un pense un truc de travers. Elle a pas tord mais j'ai sauver des tas de gens comme ça et ça entraine mon esprit. Je lui promet quand même de faire l'effort, elle me test en pensant des trucs... Va vraiment falloir que je lui parle!

Entrée 15
J'ai réfléchi à ça toute la nuit et la journée suivante... On dirais un gamin. Léa par ci Léa par là. J'me reconnais plus. Je me suis décider a lui envoyer un e-mail pour savoir si elle voulais pas faire une séance de télépathie pour débloquer le contrôle de son pouvoir. On verra bien.
J'arrive pas a définir son attitude. Un jour j'suis un ringard pour elle, le lendemain elle est adorable, voir plus ambiguë... P'tain les femmes.
Pour me changer les idées dans l'aprem j'endosse le costard de Borderline et me fait une petite virée en ville. Les vilains ont dérouillaient.
Le soir venu on est tranquille au QG quand Léa débarque. Elle vient direct vers moi me disant qu'elle viens pour l'exploration mental, et que plus vite ce sera fait mieux ça sera.
On prend place dans sa chambre, je sens la pression monter. Étrange c'est pourtant mon domaine. Plus ça va et plus je m’aperçoit que je suis plus le même quand elle est là... C'est encore pire quand elle est pas là. Je me demande si elle ne l'a pas fait exprès pour augmenter la pression, mais elle m'a promis un baiser dont je me souviendrais si ca fonctionner.
Je pensais juste toucher au contrôle cérébrale ce soir, mais les souvenirs des entités qu'elle a absorbaient m'ont entrainaient dans son psyché. Et là je dois dire que je m'attendais pas a ça, du pure délire. j'ai du me débattre avec diverses personnalités, dont certains astraux pour avancer dans son esprit. J'ai finalement pu assister a la scene de la naissance de ses pouvoirs. Son mec venais lui rendre visite, un ado comme elle, et juste en lui disant bonjour elle l'a foutu dans le coma. Je comprend mieux. Pauvre gosse. Elle s'enfuit, ce qui est normal. Mais je décide de rester là, j'aurais pu la retrouver facilement. J'ai même pas eu le temps de faire quoi que ce soit que le gamin s'est relever et m'a parler, me disant qu'il l'aime et qu'il ne voulais pas lui faire de mal. Il s'en veux lui aussi, j'ai l'impression que le souvenir de ce gamin a développer une vie, certes limité, a l’intérieur de ce souvenir. Je suis certain d'avoir la solution. Si la gamine, fin son subconscient surtout, pouvais parler avec le gosse ça arrangerais les chose.
Je la retrouve dans un bar miteux du Texas, repère de biker, dealer et j'en passe. Elle écoute un black lui chanter du blue.
Une longue discutions s'en suit avec ce Fredo, un vrai con au passage. Pour finir la gamine décide d'elle même de me suivre, je commencer a perdre mes moyen et a réfléchir de travers. J'm'en veux mais j'ai du lui faire revivre le traumatisme de sa vie. Le gamin se relève comme je l'avais prédit et ils discutent. Je les laisse tranquille, ça ne me regarde pas après tout. A ce moment là je suis assez fier de moi et confiant en la réussite de mon action de ce soir. J’agis pas comme ça en temps normal, je bidouille le cerveau et c'est parti. La gamine reviens vers moi, elle se transforme en la Léa que je connais. Elle me remercie pour ce que je viens de faire, ça lui a fait un bien énorme. On passe le pas de la porte de sa chambre pour enfin se retrouver dans nos corps. J'ai en moi une immense sensation de réussite, limite plus planante qu'un bon pétard. Elle ne me laisse pas le temps de discuter et m'embrasse pour vérifié si elle pouvais se contrôler. Bon sang ce que c'est agréable... Les premières secondes. J'ai l'impression que son don me vide complétement la tête, c'est affreux. Elle se confond en excuse et, a cause de l'absorption de mon don, se met a me transmettre des pensées disons salace. Je fais mine de rien, elle essaye de me réconforter de mon échec, me disant que la prochaine fois serais la bonne et on se salut. Je sais pas si ça viens de moi, mais je trouve qu'elle n'agit plus pareil avec moi, qu'elle est plus proche.
Je rentre chez moi, la fierté bafoué par l’échec, la tête pleine de Léa. La bouteille de bourbon posé sur ma table ne me tente même pas, je file au pieux comme un vieux con.

Entrée audio 1
J'ai besoin de parler... J'sais pas... J'calcul pu rien de ce qu'il m'arrive. J'viens d'me réveiller a... 3h37 putain, j'tremble comme un gamin de 7 ans devant le chasseur de Bambi. J'ai fais un cauchemars p'tain. c'est pas le premier mais celui là... J'suis en sueur. J'ai rêver d'elle, j'ai rêver que je la tuer pendant une exploration mental. *Bruit du poing qui tape sur le bureau* Faut que je parle... J'ai l'impression de ne penser qu'a elle. James m'a dit que c'étais ça l'amour... J'en sais rien. Tout les gamins connaissent ça pour leurs parents *voix un peu tremblante* J'ai pas connu ma mere et mon pere je voulais le voire crever tout les jours... Aucun point de comparaison... Faut que je... *bruit de fouille sur le bureau, suivit de plusieur bip de touche telephonique puis un leger blanc* James... c'est Terry... *l'enregistrement ce coupe*

Entrée 16
Je suis crever, je suis sure que j'ai fais chier James cette nuit mais fallais que je parle.
Au QG c'est detente... Encore, on dirais que le crime a pris des vacances en ce moment, tant mieux. Je me présente a deux nouvelles recrues, Nebula et Miss April. Je n'ai même pas penser a les draguaient. Lucy a débarquer avec des pizzas, j'avais la dalle depuis hier soir que j'avais pas manger. J'étais pas vraiment là de la soirée, a part quand Léa étais présente. Elle aller dire un truc quand elle est parti mais c'est retenue, j'aime pas ça je l'ai "poursuivit" dans le QG. Elle allais me proposer de venir regarder un film avec elle mais se disais que passer la soirée a un mètre d'elle ne me plairais pas. Forcement j'avais pas comprit mais quand elle se met au lit elle n'es pas habiller des pieds a la tête. J'allais la suivre tout de même, voulant passer un bon moment juste avec Léa. Mais un truc m'a retenu. Décidément je ne me comprend plus du tout.

Entrée 17
Le lendemain soir je fais connaissance d'un nouveaux chez Astral, un certain Micro. Il a le don de pouvoir se réduire a la taille d'un micron. Impressionnant a voir. Je le charrie un peu puis James nous lance un appel par com-link. Y aurais des suite a la petite sauterie de l'autre soir, ça sens vampire, zombie et golem au menu.
Après une longue attente au jet, on arrive enfin sur les lieux. Comme l'autre fois une espèce de crypte et au fond un hangar high-tech... Étrange mais bon...
Personne cette fois. Micro et quelques autre sont envoyer en éclaireurs. on envoient les noob au casse pipe maintenant. On est une bonne dizaine a attendre le rapport de Micro. Je leur dit de ne surtout toucher a rien, et encore moins de tirer sur quoi que ce soit, on a déjà vécu l’expérience l'autre fois.
Le chemin est clean apparemment, on avancent tous. Smash est parmi nous mais j'ai pas confiance en elle, elle a des pensées de merde elle aussi. Quand il faut faire péter des truc y a du monde, mais là... on a passer une demi heure a regarder Ultiman et les autres débattre sur le fait qu'appuyer sur le bouton rouge soit une bonne chose ou pas... Ish et moi commençons a s’énerver. Astro ouvre enfin le portail... Et le débat reprend... On envois quelque chose ou quelqu’un? C'est dangereux? Ça me gonfle et j'suis pas le seul. Des Drones sont envoyer, mais on a du foncer a travers quand même, Miss April s'est téléporter "par accident" dans le portail. Pas pour rien qu'on l'appel blondasse. Comment se sentir confiant avec des loosers comme ça dans une équipe de super. Je répété plusieurs fois a l'ensemble du groupe de ne pas faire les bourrins, une centaine de golems sont là, immobile, connecter a des espèce de super ordinateur manipulé par les zombies, comme la dernière fois. J'aurais pisser dans un violon ça aurais fait le même effet. Ultiman fonce droit sur les premiers zombis qu'il croise!... Boulet. Les golems s'activent. Bientôt ça tire dans tous les sens dans chaque camps. Je ne me mêle pas au combat, je sais que ça ne sert a rien, je regarde les bourrins de service opéraient. Ultiman réussi quand même a récupérer les informations qu'il voulais, on peux donc partir. Smash dispose tout son arsenal de C4 et fait tout péter avant de sortir par le portail. Je jette un regard noir a Ultiman avant de me barrer. Je pense pas qu'il s'en soit aperçut, mais la moitié des gars présent ce soir lui en veulent. Arriver dehors j'en crois pas mes yeux. Des golems, des centaines de golems. Je crois rêver mais y a même un destroid dans le tas. Les rues ressemblent a une carte postal d'apocalypse. Je préviens les autres par com-link et Ultiman se fais arroser de "vannes". Bientôt James me rejoins. On se consulte quelques secondes avant de se décider a passer a l'action. Un échange de mise en garde et de compliments et on y va. Je pensais pas qu'il m'avais autant en estime. J’envoie aussi un message sur le com de Léa. J'étais persuader que je faisais ma dernière intervention, sûr de ne pas passer vivant cette invasion, je lui fais donc comprendre que j'aurais voulu plus avec elle.
La bataille va durer plusieurs heures. J'ai presque tout filmer. James faisais diversion, pendant que je téléporter les civil en sureté. Ishmaël nous a rejoins pendant la bataille. Y a pas a dire on fais une belle equipe. A un moment tout les golems et zombies tombent raid mort, sans savoir pourquoi. Reste juste le destroid devant nous, apparemment A.S.T.R.O et Micro sont parti au QG d'Until pour les pirater et les détruire. En attendant faut réduire les pertes au possible, on repart donc de plus belle au combat.
A la fin je n'ai pas suivit James pour rentrer au QG, les gens avaient besoin de moi ici, de mes pouvoirs. J'ai passer la semaine a alléger les gens, a atténuer leurs souvenirs, les pertes. Semaine de merde.

Passage au journal TV news
TV NEW.. le générique du 20h00 démarre en trombe , les images s’enchainent et laissent peu à peu place à la blonde sexy et qui lance le début du journal :
Mesdames et Messieurs Bonsoir, je me présente Typhanie AMBERTS sur TV NEW pour le 20h00..Sans transition une vidéo « amateur » que nous avons reçu de Borderline du groupe ASTRAL..je vous laisse regarder..

*La vidéo commence avec une vue sur la lune, une musique commence aussi tôt (Motorhead - The game) *

La vue descend peu a peu pour laisser voir les rues de VB. La panique y règne, les civils court dans tout les sens tentant d'échapper aux énormes golems de chair et aux destroids. Des tirs de plasma et d'armement lourd partent de tout les sens, s'enchainent explosions de voitures, de bâtiments et cri atroce.
La caméra remonte et pivote sur un Silver light au sourire assuré, "ça va chier" lance-t-il en se chargeant en électricité et s’envole vers la bataille.
La camera pivote à nouveau, sur Borderline cette fois. Il regarde son ami partir en direction des ennemis, sourit a son tour, "C'est l'heure de jouer" et il se téléporte dans la rue. La caméra le suit, il la tient a la main, regarde l'objectif entre deux téléportation.
(Voix écraser par la TP) "J'sais pas ce qu'il va se passer ce soir, mais si ça doit être ma dernière intervention autant que ça se sache et que ça reste dans la tête des gens."
Silver light distrait les golems le temps que Borderline récupère les civils et les TP en lieux sûr.
Ça explose dans tout les sens, les deux héros sont sur leur gardes comme jamais pour éviter les tirs ennemis et tout les autres dangers des rues chaotiques. Entre headshoot de zombis, coup d'éclair et tir plasma les deux astraux veille l'un sur l'autre.
Les images bascule sur des plans d'une violence folle entrecoupé des commentaires censurer de Borderline, sur les actions des héros et les visages horrifié des civils.
Borderline se pose sur un toit, quelques plaies sur le corps mais toujours prés a l'action. Quelques gros plans sur Silver light et il commente face caméra:
"au nom des tout les héros de cette univers, (un sourire amical se lit derrière son masques bleu) voilà pourquoi on se lève chaque jours...pour vous sauver les miches à vous les sans-pouvoirs."
Il pose la camera sur un bloc de ventilation de façon a avoir la rue en plein cadre. D'un air sérieux, limite triste, il
s'agenouille devant l'objectif. Il porte sa main droite au cœur et prononce un mot inaudible et se téléporte à nouveau.
Les images défilent ainsi sur le plan de cette rue quelques minutes puis le tout se coupe brusquement.
Typhanie reste figée..Puis s’exprime :
TA : ..que dire...Quoi penser, je pense a toute les personnes attaqué hier soir par ces montres...mais après tous...Leur pouvoir n’engage pas une certaine responsabilité ?
Qu’attendent les supers des personnes dites normal ?
Et pour finir d’où provient les montres qui ont attaqué Millénium City ,qui les envois ..de nombreuse question sans réponse pour l’instant..je tien a remercier Mr Borderline de sa vidéo et l’invite quand il le désire a venir sur le plateau de l’émission pour discuter de sa vie de super et des Astraux en général...


Entrée 18
J'viens tout juste de rentrer de VB, une semaine entière a bidouiller les souvenir atroce des gens... Une semaine a me remplir la tête de merde, j'en pouvais plus j'ai laisser faire les autres sur place. Je devais rentre au QG, que je j'vois les potes... Léa p'tet. Arriver sur place y a James, Gaéris, Celestine et Léa. Ca me fait plaisir de la voir, les potes aussi, mais ma réaction est moindre que ce que je penser. Je reste froid, limite désagréable avec tout le monde. Celestine propose de payer son verre au Sheerera's, j'suis partant tant que l'autre zouave n'y est pas. On a du perdre Gahéris en route, j'ai pas bien fait gaffe. Ish nous a rejoins, il a passer la soirée a faire le con avec Celestine et Miss April. Je suis assis entre Léa et James. En temps normal on se fend bien la poire a nous 3, mais là, malgré les vannes qui fusent le cœur n'y est pas. J'suis même accouder au bar a boire un coca... Moi, un coca sans Whisky! Ish propose un concours de boisson pour essayer de mettre l'ambiance et a part James et moi, tout le monde y participe. L'enfoiré ce Ish... Il sais qu'il peux boire des cuves entières sans être bourrer, il est pas chier vraiment. La Miss April commence a boire doucement, c'te connasse a pas arrêter de penser d'la merde sur le petit groupe y a même pas 5 minutes et là... Léa passe a coté de moi se prendre une bouteille de téquila et repart chez elle, elle nous quitte avec un salut sec. Quel con je fais, moi qui voulais la voir justement. James essaye de me secouer, il comprend pas toute les images que j'ai en tête. Mais bon après tout il a raison faut s'amuser, et justement pas loin derrière moi se trouve l'objet de mon amusement pour la soirée. J'ai nommée la bien heureuse April. Elle cale sur son deuxième verre de vodka, alors qu'Ish et Celestine enchaine. Elle veux partir même. Pas question! Un petit coup de contrôle mental et hop les 2 verres suivants passe sans souci. James me calme, me fait comprendre qu'il est contre ça avant de partir... Dans le fond il a pas tord, mais il dit ça car il n'a pas mes pouvoirs, il en ferais p'tet autant. De toute façon l'April est dans le fond du sac, elle comate sur son fauteuil. Ish se décide a la ramener au QG, le bon brave. Il a du être paladin dans une autre vie. Je prend quelques photos de Miss April dans son état comateux, ça peux toujours servir. J'envois un sms a Léa pour m'excuser de mon comportement et j'rentre chez moi pioncer, le coeur un peu plus leger.

Entrée 19
multifaria

Entrée 20
J'ai ré-ouvert mon cabinet aujourd'hui, Ça a étais plutôt calme et c'est tant mieux. Avant de monter au QG j'me pose sur un muret fumer une ou deux clopes en compagnie de mon mp3. Pas le temps d'être tranquille 5 minutes qu'un type m'accoste pour avoir du feu. Il commence a taper discut et m'appel par mon prénom... J'ai jamais vu ce gus, même au bureau. Intrigué et sur mes gardes je l'écoute. Il me paye un café et se met a me parler d'éclipse, un groupe secret d'astral a la liberté de mouvement plus poussée et surtout un degrés d'implication dans les affaires politiques. Il se dit intéresser par ma participation dans ce groupe, ils ont besoin d'un télépathe. Un groupe secret, forcement que ça m’intéresse. Il me file un cellulaire intraçable et se casse. J'reste là planter comme un con a réfléchir a une vie d'agent secret puis j'me met en route vers Astral.
J'ai croiser Loge en bas du QG. J'ai voulu la saluer au passage, histoire de faire voir que j'avais plus ou moins oublier ses propos de l'autre fois. Elle me remballe comme un clodo "je suis en entretien" qu'elle dit, un bonjour ça t'aurais pas bruler la raie sale tache. En haut un petit groupe discute, j'm'y incruste bientôt rejoins par Ishmaël venu nous proposer une resto pour célébrer la réussite du groupe a Multifaria. On discute un peu tous ensemble dans la bonne humeur. Ish se rend compte que Miss April n'est autre que la blonde Dashen qu'il a souler au bar l'autre soir. J'étais prêt a lui sortir les photos pour qu'elle se rappel mais Loge est arrivé pour nous présenter un nouveau... Encore! Un certain Urian je crois, visiteur d'un autre univers. Ish se rend sur le balcon pendant le petit discourt de Loge, elle compte sur nous pour faire découvrir a ce type les us et coutumes de notre monde. Loge rejoins ensuite Ish au dehors. Sans m’étonner plus que ça elle est parti le voir car elle n’apprécier pas la façon dont il la saluer. Ish est comme moi, un gars brut de décoffrage si il a un truc a dire ça sort. Le ton monte vite, les insultes ne se font pas attendrent et Loge fini par couper complétement les accès d'Ishmaël sous les yeux incrédule des gens présent au QG. Étrangement la réaction qui a suivit m'a mit sur le cul. Dashen a commencer a faire des reproches a loge, suivit par Celestine... Bien sûr j'ai pas pu faire autrement que d'y mettre mon grain de sel. Je balance une dernière vérité avant de me barrer sur l'autre balcon, j'aurais mieux fait de la fermer.
James me rejoins, j'ai droit a un petit sermon. Super! D’après lui je devrais montrer un peu plus de respect a Loge. Il me fait remarquer qu'Ish a ses tords aussi dans l'altercation... Moi piquer au vif par sa remarque en bas du QG j'ai vu là un prétexte pour lui en balancer 2 3 bonne a la Reine Diamant. Silver a pas tord dans le fond. J'ai même pas le temps de lui proposer d'aller au resto qu'il part en mission pour l'Until, tant pis je vais essayer de retrouver l’espèce de palouf il doit pas être bien loin.
Je passe a peine la porte du QG que j'aperçoit Ish poser de toute sa masse sur un petit muret. Il discute avec Celestine et Dashen. Apparement il n'attendaient que moi pour partir manger italien, génial j'ai la dalle. On s’installent, le resto ne paye pas de mine mais Ish assure que la bouffe est d'enfer. On discute un peu de l'accrochage avec Loge. Mon portable sonne, James a envie de décompresser avant de partir en mission. Tout compte fait il nous rejoins. On s'vanne un peu, re-discute même de l'invasion de la semaine dernière. Mon portable nous coupent encore, un sms de Léa cette fois. Je lui propose de nous rejoindre et elle accepte a ma grande joie. J’avertis le groupe que j'ai pas envie d'entendre des réflexions sur moi et Léa ce soir ils promettent d'être "sage". Léa arrivée la discutions continue, le repas arrive, Gnocchi sauce pesto, un vrai délice. Léa me vanne gentiment, me demandant ce que j'avais réussi a lever cette semaine. L’occase est trop bonne, je lui répond que j'ai arrêter mes conneries y a 3 4 semaines, que j'ai quelqu'un en vue et que justement je compte inviter cette personne ce soir a venir se regarder un film et manger des marshmallows ce soir chez moi. Entonnée et contente pour moi elle me répond que l'élue aura de la chance. James lui a bien compris, les autres aussi je pense. La discutions se porte sur les pouvoirs de Léa et de son manque de contrôle dessus. Elle a pour seul réponse qu'elle est comme ça, que ça ne changera peu être jamais et que SI jamais il devais y avoir un homme dans sa vie qu'il devais se préparer a vivre une relation platonique. Elle ajoute que par exemple que moi je ne pourrais pas supporter, moi qui aime m'envoyer en l'air plus de fois dans la journée qu'il n'y a de jour dans un mois. Elle nous sort la photo d'un type, le seul qu'elle n'ai jamais aimer. Un certain Sword Dancer. Les railleries volent sur ce type, tafiole pour James, soie de Justin Bierber pour Ish. Léa s'en va, vexée et je la comprend. Je leur jette un regard noir, leur dit que je reviens et me téléporte devant elle a une quinzaine de mètres de notre table. Je lui demande de pardonner les autres, ils sont lourd quand il s'y mettent. Je me lance comme un tank en lui proposant de passer la soirée chez moi a se mater un bon film en mangeant des tonnes de sucre. Elle rit en me disant que si mon élue savais que j'inviter une autre fille a sa soirée elle ne saurais pas du tout contente. "Je propose justement a mon élue." C'est ce que je lui ai répondu, droit dans les yeux. Je me sens comme un gosse encore stresser de sa réaction, de ce qu'elle pourrais dire. Elle semble gênée et tout ce qu'elle me répond c'est qu'elle ne veux pas me faire de mal mais que je ne suis pas du tout son genre, puis elle s'en va sans même un regard. J'la regarde passer le coin de la rue, j'ai la même tête qu'un gamin de 6 ans a qui on aurais dit que le père noël n'existe pas. J'ai envie de gueuler mon mal être a ce moment là... Cette sensation là non plus je ne la connaissais pas et j'm'en serais bien passer. Je retourne quand même vers les autres, me pose a table sans un mot. Ils comprennent sans doutes que je me suis payer un râteau. J'leur demande si ils n'ont pas d'autres vannes a la con à sortir histoire de me casser un peu plus encore. Je fini la soirée chez moi devant la TV a me mater mes dvd's tout seul. Ainsi va la vie.

Entrée 21
J'ai passer une sale nuit. J'ai pas arrêter de me faire des film sur comment se serais passer la soirée avec Léa si elle étais venue. Au soir mon portable sonne et a mon étonnement c'est Léa qui me propose de la rejoindre dans le désert. "J'ai besoin d'aide, et ça nous permettra de discuter d'hier en même temps." J'y fonce en quatrième, d’ailleurs mon arrivé aussi rapide l’étonne. Elle m'explique vite fait le but de notre présence ici. Un nouveau virus fait rage ici, transformant les gens en espèce de monstres difforme. Le premier but étais de retrouver une camionette dans les sables brulant. Quelques flèches et coups de feu plus tard on trouve notre objectif. En fouillant l'habitacle du fourgon je trouve une K-7 dans la boite à gants. N'arrivant pas a la sortir de là j'arrache la boite du tableau de bord, j'suis trop excité faut que je me calme moi. On retourne au camp visionner tout ça. Sur le chemin elle me demande pourquoi je m’intéresse a elle... pourquoi? je sais pas a vrais dire par ce que justement c'est elle. La K-7 nous montre un scientifique affirmant avoir trouver le moyen d'endiguer cette infection, manque de bol le convoi c'est fait attaquer. Léa reconnais le coin, on y fonce. Sur place on retrouve le mec, agonisant. Des signes d'infection sur lui. Alors que je fouille le sac a la recherche des fameux documents Léa abat le type d'une flèche en pleine tête. J'suis étonné par son action, mais de toute façon il aurais fallu le faire. Léa regarde les papiers, apparemment tout est prêt pour créé l'antidote, il manque juste quelques échantillon d’ADN. Il nous fout trouver des mutés a peau bleu verte et gris. On se remets en route a la recherche de nos cibles. Les corps au sol je décide de leurs découper la tête. Au moins là dedans y a tout les échantillons qu'il faut. Une fois les trois têtes en mains, c'est le cas de le dire, on parts pour le camps de scientifiques prés de GreenSkin. Ils sont bien content qu'on leur file vidéo, papier et ADN, mais ils nous expliquent qu'il y a un petit soucis. Un quatrième type de muté serais apparu. Peau rouge et quatre bras, ça promet. Sur le chemin Léa me dit que je ne supporterais pas la vie a ses cotés moi qui saute tout ce qui bouge. Ca me vexe un peu, mais en même temps elle a pas tord. On tombe sur le muté rouge, il est imposant l'enfoiré. Pendant la bataille il blesse Léa au front, je me le fini au fusil. Avant de lui couper la tête j'utilise mon pouvoir pour soigner la coupure de Léa.
De retour au camps, Stan le scientifique nous apprend qu'un de leur camp a étais attaquer un peu a l'est et nous demande d'y aller. CA n'en finira jamais. Sur le chemin on découvre des hordes de mutés, même les animaux commence a être toucher. Au camps on y trouve un sacré groupe de muté a peau orange et à quatre bras... Ils ont l'air encore plus costaud que les rouges, et plus rapide aussi. Le combat est rude mais on y arrive. Je récupère une nouvelle vidéo sur un PC miraculeusement épargner. Sur le chemin du retour on récupèrent d'autre têtes. On explique la situation a Stan et je lance la vidéo. Un type énumère les nouveaux types de mutant aperçu dans les environs. Pendant qu'il parle je regarde ce qu'on a rapporter... Chier il nous en manque deux, un soldat et un volant. Le type nous apprend aussi que l'infection serait un virus nommé le Virus M, créé par un scientifique fou à partir de l'ADN d'irradiés et de méta. On reprends donc le chemin a la recherche des deux derniers échantillons. Bientôt on tombe sur un groupe de mutés attaquant un soldat. On lui viens évidement en aide. Le type hurle de douleur et tarde pas a se transformer a son tour. On a pas d'autre choix que de l’abattre. On tiens notre soldat muté, je récupère sa tête ça commence a devenir une habitude.
Sans s'en rendre compte, on est arriver au lac irradié, des dizaines de mutés y traine. On commence a nettoyer jusqu’à trouver celui qu'on cherche, Il a le crane transparent et flotte au dessus du sol. L’assaut est probablement le plus chaud de la soirée, cet enflure se protège avec ses champs de force mais il fini par tomber. Léa s'en approche, je lui dit de faire gaffe. C'est a peine si elle m'écoute, elle baisse trop sa garde. Le muté n'étais pas mort, il chope Léa au visage et elle se met a hurler. Je sort mon couteau et me met a tailler dans les chairs pourris du bestiau. Je fini par l'avoir, Léa tombe au sol les yeux grand ouvert mais sans réactions on dirais un légume. J'attache les têtes récolter a ma ceinture et prend Léa dans mes bras avant de nous téléporter au camp. Les soins n'arrange en rien son état, Stan me demande quel sont ses pouvoir... C'est évident tout se passe dans son esprits. Sans tarder je me lance dans une exploration mentale. Je me retrouva sur une longue route déserte typique des USA, des champs de blé a perte de vue, sous un ciel orageux. Soudainement, plus d'une centaine de psychés apparaissent dans les champs de blés et la psyché du muté devant moi, sur la route. Le muté se met à se tordre de douleur et a hurler d'un coup, les autre entités font de même, ça me casse les burnes. L'orage dans le ciel devient plus violent et le sol se met à trembler puis à se fissurer sous les pieds du muté qui finit par tomber au sol imiter par les autres psychés. Pour moi le muté est connecter à toutes les autres psychés absorbé par Malice Rose. En le supprimant, je supprimerait peu être toute les autres... Et Léa... Si jamais elle disparaissait elle aussi. L'orage prend encore en ampleur et des fosses se crée au sol. La situation devient urgente, faut que j'me bouge. Je saute sur le muté et commence a le rouer de coup de toute mes force. J'ai du lui hurler des saloperie aussi, j'étais dans un état second. Il fini par se taire, K.O ou mort pas eu le temps de voir. l'orage disparais aussi soudainement qu'il étais apparu. Je regarde le ciel le poing toujours lever au dessus du muté. Il disparais de dessous moi pour se retrouver dans le champs a coté. Toutes les psychés me regarde fixement, je m’aperçoit dans le lot... drôle de sensation. J'attend quelques secondes pour être sûr puis sort de son esprits. Elle n'a plus aucun souvenir de ce qui s'est passer après l’absorption du muté, je lui explique les grandes lignes. Elle aborde les sentiments que j'ai pour elle, elle me dit que je risque de souffrir tout autant qu'elle d'une telle relation car il y auras tôt ou tard des besoins qu'elle ne pourrais assouvir m'avoua-t-elle. J'allais lui répondre quand elle est tomber dans les vapes, épuiser de la soirée. Je la ramène au QG, dans sa chambre. Je l'ai veiller toute la nuit, j'me sentais apaiser en la regardant. Je suis quand même parti avant son reveil histoire qu'elle reprenne ses esprits tranquillement. Je lui ai laisser un plateau petit déj avec un petit mot. La soirée et la nuit fût longue, je passe la journée au lit a pioncer

Entrée 22
Le lendemain soir, Léa me rejoint au QG. Elle m'apprend que l'antidote marche plutôt bien mais qu'il faudrait quand même retrouver le gus a l'origine de ce bordel, normal. Stan a appeler Léa dans la journée pour lui apprendre qu'il avaient trouver un produit trés spécial dans la composition du virus M, du Genofexiphan, dont un seul laboratoire se sert : les Labos Masson d'Ultiman! On commencera par là. Gahéris et Silver qui trainais au QG se joignent a nous pour l'investigation. Sur place on est accueillie par un scientifique geeko-punk-camé... un certain Melvin. Ce con se met a draguer Léa devant moi, j'ai du prendre sur moi pour ne pas lui jouer un bon tour. Tant bien que mal il arrive a nous renseigner. Dans les registres il n'y avait qu'une seul sortie de ce fameux produit au cour de l'année écoulé. Henry Assfion... j'me marre encore avec son nom... s'en étais servit plus que de raison. Manque de bol pour nous il ne faisait plus parti des Masson's lab, viré pour d'obscure raisons, devenu dépressif, SDF puis qu'il a finit par disparaître complétement de la surface apparemment. On décide donc de partir vers son ancienne adresse, avec un peu de chance on trouvera quelque chose a se mettre sous la dent. J'ai étais trop désagréable avec le Melvin au goût de malice qui me le fait chèrement payer. Entre deux reproche elle me sort que si je suis pas capable d'accepter les gens comme il sont je ferais de l'oublier elle car je ne la forcerais jamais a changer, y comprit pour son dont. La forcer... Ça m'a vexer ça pourtant il m'en faut. J'vais me la fermer pour le reste de la soirée ça s'ra bien mieux. J'part en avant a l'adresse donnée. Calé contre un mur j’entends Léa et James arrivaient. Apparemment il lui fait des reproche, j'ai pas tout comprit et j'm'en cale sur le moment. On laisse Léa sonnait a l'interphone, se disant la plus diplomatique de la soirée... Mon cul! La nouvelle locataire raconte qu'elle a reçu durant un temps du courrier pour Assfion mais qu'elle bazarder tout a la poubelle. Elle nous conseil de parler au gardien ce que léa fit. Le concierge répond a ce qu'il croit la fille d'Assfion. Il m'a l'air d'un vieux con complétement bourrer mais au moins il nous permet d'avancer. il aurait stocker des affaires du scientifique au sous sol et nous permet d'y aller jeter un oeil. On en ressort quatre bon carton plein de truc d'expert, de fioles tout ça et... le numéro d'avril de Penthouse avec Dashen en couverture. J'en reste sur le cul elle avait bien cacher ça la gourgandine. La discution s'envenime entre Léa et moi a cause de ça justement ce qui fait fuir James et Gaheris. Elle décide de tout emmener a Stan et part furieuse. Ah les femmes! J'reste sur place me griller une clope et réfléchir un peu. Des crissement de pneu et un bruit de tôles froisser me sortent de mes pensées. J'vais sur place vérifié qu'il n'y a pas de blesser, voir si je peux aider mais je découvre Léa, etendue au sol. Mon sang fait qu'un tour, j'arrive a coté d'elle pour l'aider mais elle se relève, sans aucune égratignure juste un peu hébéter. En regardant la bagnole j'me dit qu'elle devrais même plus être de ce monde. Moi qui voulais me payer ce modèle de voiture j'vais m'abstenir ça a pas l'air bien solide. Dans la discutions Léa me demande de lui laisser du temps pour elle. Tout va trop vite en ce moment, entre ce que je lui ai dit et les événement des derniers jours. C'est vrai qu'elle est changeante depuis l'absorption du muté au désert, elle pense aussi que ça a un lien, mais quoi. J’appelle James et lui propose de boire un café avec moi histoire de parler de tout ça. On discute une bonne heure. Je savais qu'entrer chez Astral était vital pour moi dans le sens où ça m'éviterais les dérives que j'ai pu connaitre, mais j'aurais jamais penser me lier avec les membres. Malgré ce qu'on dit de lui James est un mec plein de bon conseils. Un peu plus tard je retrouver Gahéris dans le carré V.I.P du Caprice. Ces derniers jours j'ai lu des souvenir sombre venant de lui je voulais juste en parler. Il m'apprend qu'il est la réincarnation d'un demi dieu d'un autre univers, Banni et déchu pour s'être lever contre les ordres. Il me parle aussi de son nouveaux projet, un centre d'aide au métas pour lutter contre la discrimination, le tout bien sur a but non lucratif. Ça a l'air pas mal, je lui propose mon aide en tant que psy.


Dernière édition par Borderline le Lun 11 Juin - 9:53, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASTRAL] Borderline

Message  Invité le Mar 20 Mar - 20:19

Entrée 23
Quelques jours plus tard les discutions variées entre membre Astral sont couper par l'I.A qui trouve alarmant le manque de mouvement de Silver... 48h a la même place et cet connerie de machine nous avertie que maintenant. J'te jure! A l'endroit indiquer on ne retrouver que les fringue de James et une seringue. Smash reconnais le produit produit par son ancienne patronne, H.A.L. Ça promet un peu d'action et tant mieux. Retour au QG pour essayer de localiser la base du Cypher. On a réussi en 15 minutes là ou Smash a échouer des mois durant. Ça, au lieu de penser de la merde sur Astral, elle nous ferais plus confiance et demanderais de l'aide... Bref. La base est localiser au Groenland, chouette. Sur place on trouve une H.A.L plus supérieure que jamais, genre grande maitresse du monde. Elle a enlever Silver light dans le but de lui voler ses pouvoirs. Elle déclenche sa machine mais rien ne se passe comme prévu. Des éclair jaillissent bien de son corps mais elle ne contrôle rien, pauvre folle! Avec un petit groupe on se dirige vers un bâtiment ou serait enfermer James. On a aucun mal a se défaire de la résistance rencontrer, effet de surprise et puissance du groupe aidant. On retrouve James ligoter a une espèce de pompe a pouvoir, c'est effrayant. Au dehors la lute a tourner cour. Loge c'est pointer et a mit K.O H.A.L. Elle sera livrer a l'Until et enfermer, son identité révélée au publique elle perd toute sa fortune. De retour au QG James se remet vite, il n'a que des brulure superficiel et pense même repartir en patrouille le soir même. Léa arrive, elle a l'air d'avoir envie de parler de moi et de ma vie d'avant. Très vite elle demande a voir des photo de mon époque flic, on se dirigent donc chez moi. On discute un peu des raisons de mon départ des force de l'ordre puis je lui tend mes photos. Ma psychés aidant elle a réussi a comprendre pourquoi j'avais fait ce métier, pourquoi j'avais tant user de mes pouvoirs en cette période là, et aussi une grande nostalgie. On a continuer a parler de mon ancienne vie de flic, de certaine affaires puis le sujet de mes sentiments pour elle est arriver sur le tapis. Sans que je comprenne pourquoi elle a eu une sorte de déclic ce soir là, sur mon balcon. Elle a finit par me dévoiler qu'elle ressentais de l'amour pour moi. C'est, aussi loin que je me souvienne, la première fois qu'on me dit ces choses là. C'est étrange comme sensation, plus fort que l'adrénaline, qu'une balle dans le ventre, ça surpasse tout. On a finit par établir que nous étions officiellement en couple , même si ça n'y ressembler pas et on a finit la soirée chez moi a ce mater quelques films.

Entrée 24
Ce matin j'ai reçu un colis de Léa, l'antidote au virus M concocter par Stan et son équipe de blouse blanche. Plus tard dans la journée Léa me demande de former une équipe et de commencer la recherche d'Assfion dans MC le temps qu'elle arrive. Je part en direction du West side high scool avec Glyph, Silver Light, Astro, Glebnar et Aurana. Une étudiante nous raconte qu'elle a vue notre cible dans un petit bidon ville a quelques centaine de mètres du bahut. On finit par trouver la "maison" d'Assfion mais pas lui. a sa place se trouve une agent du FBI section MDG (Meta-District Gouvernemental), la reine ébène. Elle enquête elle aussi sur ce scientifique, décidément il va avoir de sacré ennuis. Elle nous dit qu'elle a le pouvoir de psychométrie et que si on avais un objet lui appartenant elle pourrais nous indiquer l'endroit où il se trouve. Elle en doit une a Astral d’après ce qu'elle dit. J'ai sur moi une des fioles récupérer a l’ancienne adresse d'Assfion, grâce a ça elle arrive a le localiser. Il se serais apparemment réfugier dans un camp désaffecté du Désert du Sud-Ouest. Une fois sur place Léa nous rejoints. On encercle le gus qui n'oppose aucune résistance. Il nous avoue qu'il a fait tout ça pour se venger de Masson's labet se donne la mort avec une capsule de cyanure planquer dans ses dents... Comme dans les James Bond. Presque aussitôt un muté encore jamais vu est sortit du sol et passe a l'attaque. Il appelle plusieurs fois Léa "sœur", on a même pas eu le temps de savoir pourquoi que les autres membres présent le tua. Sur place il ne reste bientôt plus que Léa et moi, je lui reparle de tout ça lui disant qu'elle devrais faire des analyses. Depuis l'absorption du muté plus rien ne tourne rond. Stan n'a pas réussi a la piquer pour prendre du sang, il s'est donc rabattu sur un cheveux. Après analyse il lui annonce qu'elle est porteuse d'un agent dormant du Virus, comme pour les vaccins, ce qui l'immunise au Virus M. Il trouve aussi des trace d'énergie cosmique en elle et suppose à une nouvelle facette de son pouvoir. La dernière fois j'ai tué le muté pendant qu'elle prenais sa psyché, du coup elle a du garder pour de bon les pouvoirs absorber. un peu plus tard dans la soirée elle m'annonce qu'elle n'est pas sûre des sentiment qu'elle a pour moi. Après réflexion elle pense que c'est la partie de ma psyché en elle qui lui fait ressentir ça; Elle me laisse planter là comme un con après m'avoir dit ça. En même pas une semaine j'ai pu ressentir deux "nouvelle émotion", la première étais bien plus plaisante. C'est comme si je la manipuler pour qu'elle m'aime et ça me dégoute.


Entrée 25
J'arrive le lendemain soir au QG la tête dans le cul. Y a juste Ultiman qui fait des recherche a l'infirmerie. Il se pencherais depuis quelques temps sur le cas de Shade. Il voulais me faire voir un relever d'analyse de la pièce, mais son appareil s'affole en m'approchant. Le boitier serais régler sur l'onde d'énergie de Shade, et d'après ça il resterais des traces d'elle ici même. En baissant la lumière dans le QG les chiffes gonflent encore. On fait le noir complet et les ombres se renforce. Il commence a avoir de drôle de bruit dans un coin de l'infirmerie, puis une voix... Celle de Shade. De puis tout ce temps je la pensais disparue a jamais. Même si elle n'es pas complétement sortie d'affaire je suis vraiment heureux de la situation. Ultiman m'explique qu'une faible dose de l'énergie de Shade étais rester coincé a l'infirmerie et que je portais sur moi une autre partie. Cependant il ne comprenais pas pourquoi la petite n'arrivais pas a se reformer complétement. J'ai alors émit l’idée qu'il devais en manquer une et qu'elle devais se trouver sur Lifecure, présente elle aussi ce soir là. Un message lui est envoyer, il ne reste plus qu'a l'attendre et peu être finir le puzzle Shade.
Un peu plus tard James me rejoins sur le balcon. je lui raconte plein d'entrain le possible retour de shade. On est en pleine discussion quand il se met a gueuler et a me pousser violemment. J'ai d'abord cru qu'il péter un câble mais il s'est produit une explosion électrique autour de lui. Propulser en arrière j'ai comprit qu'il voulais juste me protéger. Je me relève et me met a couvert derrière un bouclier TK. J'essaye de le calmer de comprendre ce qu'il se passe, mais lui même n'a pas l'air de comprendre. Le balcon est presque couvert d'arc électrique et Silver décide de partir. Je ne sais pas ce qui lui arrive mais il est parti a une vitesse ahurissante, hors de portée de la détection d'A.S.T.R.A.L. Je laisse un message a l' I.A a transmettre a tout les membres et pars a sa recherche.

Entrée 26
Ça fais plusieurs semaines que Gaheris, Léa et James me rabâche que je devrais faire la paix avec Loge. J'suis pas super chaud a l'idée mais bon. Pour les faire chier je leur ai dit que j'irais la voir, mais que si elle m'envoyer sur les roses je partirais d'Astral. J'ai pas eu besoin de me décider ce soir là, Loge est venue me convoquer dans son bureau accompagner de Gahéris. J'me suis de suite demander quelle connerie j'avais encore fait. Dans le bureau je retrouve un Gahéris tout sourire et une Loge posé, sereine. Tout ça ne me met pas en confiance, je me met même a suer a grosses goutes. Pour finir Loge m'annonce que si elle m'a convoquer c'est qu'elle a besoin de moi, de mes pouvoirs. Son frère est enfermer depuis des années dans un institut psychologique de Boston, il y est la bas comme un légume. Elle m'explique que si elle a besoin de moi c'est que les membres de la famille Loge sont immuniser aux pouvoirs des différents frères et sœurs. Un peu surpris qu'elle fasse appel a moi tout de même j'accepte avec plaisir de l'aider et dans la foulée je lui présente mes excuses pour mes paroles de ces dernières semaines. Elle trouve ça normal mais accepte tout de même et me présente a son tour des excuses. Si je résume elle a reconnu une certaine puissance a mes pouvoirs, m'a présenter des excuse dans la soirée... Tout ça me laisse con j'ai eu du mal a en revenir.
Un peu plus tard dans la soirée je soigne le petit Bolt qui a affronter seul un ancien héro devenue zombie... J'ai pas tout suivit, mais ce Dynaman on va en entendre parler un moment je pense. Léa venais au QG pour s'entrainer mais je ne lui en ai pas laisser le temps. On monte dans sa chambre se livrer a une exploration mental. J'ai pas envie que, le jour où elle contrôle son pouvoir, qu'elle m'annonce qu'en fait les sentiment qu'elle a pour moi ne sont pas réel. Je vais lui enlever ma psyché de son esprits. Elle comprend et approuve le fait qu'être fixer sur ce point sera bien mieux pour nous deux.
J'entre dans son esprits et arrive directement dans une représentation exact de mon appart. le tout est silencieux, pas un bruit, pas même du dehors. J'approche de la fenêtre et je m’aperçoit que la foule dans les rue me regarde fixement dans les yeux. J'ai vraiment pas intérêt a trainer ici. Direction la chambre. Si le Terry ici est le même que moi j'ai grande chance de le trouver au lit. A la place de ME trouver dans mon lit, c'est Léa que j'y trouve. Uniquement vêtue d'un déshabillé rose transparent je la dévore des yeux. J'ai bien fait de venir ici moi. Mais une chose me traverse l’esprit. Si les psychés que Léa adsorbe reste a l'état de souvenir comment mon double a réussi a se bâtir une vie ici? La psyché des télépathes serais donc plus puissante. Ma réflexion est couper par Léa, entreprenante, avide de contact, a tel point que je me laisse aller. Je perd complétement pieds. J’essaye d'en apprendre plus sur la vie qu'elle a ici mais il s’avère en fait que la Léa que je convoite depuis mon arrivé ici n'est autre que mon double qui se sert de son pouvoir. Je suis tellement un bon télépathe que j'ai réussi a me faire avoir par moi même. j'irais pas m'en vanter mais je suis pas sur que Loge puisse en faire autant. J'essaye de convaincre mon double que je suis là pour notre bien mais ça ne prend pas a chaque parole il semble devenir de plus en plus furieux jusqu’à me sauter dessus. Il fait même apparaitre une Léa agonisante pour me perturber. quand je prend le dessus sur lui il se transforme en une dragon nommé Akar. Je sais pas ce que ce dragon vaux dans cet esprits et j'ai pas envie de le savoir. Je récupère l'arme que je cache sous mon matelas et vide le chargeur. A la place du corps du dragon ce trouve mon double. Dans l'excitation et la confusion il a réussi a me berner encore. Mon appart laisse bientôt place a une pièce toute blanche a la lumière aveuglante. J'ai juste le temps d'entendre "tu a eu ce que tu voulais" avant d'être assourdi par un son crescendo. De retour a la réalité Léa flotte au dessus de son lit, les murs tremble. Tout s’arrête quand elle reprend conscience. Je lui raconte ce qu'il s'est passer, elle me dit qu'elle ne se sens pas changer. Elle comprend donc que les sentiment qu'elle a pour moi viennent bien d'elle car elle les ressens toujours. On est rester ensemble dans sa chambre, heureux de ce qu'on a appris ce soir.

Entrée 27
J'ai pas trop eu le temps de m'occuper de mes enregistrements ces dernier jours. Mais ça a pas mal bouger. On a pas mal avancer dans l’enquête du virus. Entre les aller retour Canada MC et autres patelins paumer j'en suis presque a perdre le sommeil.
J'ai fait un concours radio un matin... limite par réflexe. Le mec poser une questions sur la musique métal, j'avais la réponse, j'ai appeler, j'ai gagner. Une semaine tout frais payer dans un putain d’hôtel du Texas. Quand j'ai annoncer ça a Léa au début elle a commencer a peter un plomb "oui l’enquête gniagniagnia" et elle a reçu un coup de fil. Un indic important pour l’enquête étais en conférence au Texas. Ca tombe bien on fait nos valises, départ demain matin.

Entrée 28
L’hôtel est génial. Piscine, jacuzzi... Ca va être le pied. juste un mec a aller questionner et on va pouvoir se poser les orteils en éventails. Mine de rien Léa apprécie le cadre, le retour dans son état. Je sens qu'elle se détend.

Entrée 29
On a vu le gars et il nous a filer ce qu'on voulais. Un truc visqueux dans un foutu tube d’essaie. Des analyse a faire et une semaine d'attente pour les résultats. parfait on va pouvoir profiter.
J'me suis payer une bonne tranche de rigolade sur le chemin du retour. J'avais décider de visiter un peu le coin avec mon guide. En passant pas loin de l'université du Texas a Austin on a repérer de l'agitation. Fourgon de flic, le S.W.A.T, des ambulances, les pompiers... Une belle pagaille. Ni une ni deux j'enfile mon costard et j'vais voir. Un p'tit mec avais pris en otage trois profs et une dizaine d’élève qu'il menacer de faire sauter. Après m'être renseigner sur la disposition de la pièce et tout le bordel j'ai parier 200 dollars avec le chef du S.W.A.T que je lui ramener le gamin en moins d'une minute.
Parie tenu. J'me TP dans la salle 103, et comme mes calculs sont toujours bon, 'fin la photos des snipers m'avais bien aider, j'me retrouve derrière le gamin armé jusqu'aux dents, plastiquer sur la taille. Un vrai surplus militaire a lui tout seul. Un coup derrière la nuque, j'le ceinture et me TP a l'endroit d'où j'étais partis. 37 secondes. Le mecs en reviens quand il me lâche mes biftons.
on s'est bien marrer sur le retour avec Léa, ça a du bon de pas être connu partout.

Entrée 30
Demain le départ. On a bien profiter ici. Entre les discutions et les fou rire elle a oublier un peu les événements de ces derniers temps et notre relation a avancer un peu celons moi. Un coup de fil tardif, Léa doit retourner voir notre contact. On se fixe rendez-vous le lendemain matin devant l'hôtel. C'est une belle nuit de Juillet, je décide d'aller fumer un p'tit joint tranquille dans la piscine extérieure.

Entrée 31
A vrai dire je me rappel plus comment ça c'est décider mais apparemment on a repousser notre départ d'un jour ou deux. On est sur la plage avec Léa. Un petit vent frais calme les ardeurs du soleil. Boissons et bronzette, le pieds. D’ailleurs c'est étonnant mais on est seul sur cette plage, remarque c'est pas plus mal. J'essayer d'embrayer sur l'idée que Léa vienne emménager dans mon loft quand les travaux serais fini, mais un plouc viens rompre notre tranquillité. J’espère qu'il viens juste remplir nos verres.

Journal du TV NEWS
Ici Typhanie AMBERTS sur TV NEW pour le 20h00. Sans transition, la question que beaucoup se pose: "Où est passé Borderline du groupe Astral?" La question se pose depuis une quinzaine de jour après son intervention éclair dans l'université d'Austin. Le gouverneur du Texas voulais le rencontrer pour le remercier mais ses appels reste sans réponses. Même les Astraux ne sont pas en mesure de répondre, y compris Malice rose avec qui le démon bleu a une relation depuis quelques semaines. Sans transition l’augmentation du taux de chômage dans...

Entrée 32
Terry! Il m'appel par mon prénom. D’où il me connais ce con?! Le gars me demande si tout ce passe bien, si je me sens bien dans ma prison. Il est cinglé cette plage n'a rien d'une prison. Il essaye de me convaincre que je suis sur cette "plage" depuis presque un ans, qu'en vrai je suis dans un tube a contrôle psi, que je sert un noir dessein et que je ne suis que l'ombre de moi même ici. Il lâche pas, il me demande d'étendre ma perception psi pour vérifié si je détecte d'autre âme a part moi ici. Je lui répond que c'est stupide, que Léa est juste a coté de moi mais il insiste. Pauvre con! J'accepte de me livrer a son expérience pour qu'il nous foute la paix. J'essaye donc de percevoir les gens autour de moi avec un sourire narquois, mais très vite je déchante! Rien! Je regarde Léa, elle est pourtant bien en face de moi mais rien a part moi et ce type. Je commence a stresser, une boule me monte a la gorge. Le mec triomphe et m'explique que je suis enfermer dans un entrepôt du viper depuis un an, que je leurs sert a leurs expériences. Il a le moyen de nous faire sortir mais il faut que j'y mette du mien. Je doit pousser mes capacité a fond a fin de détraquer les installations autour et de tout foutre en l'air si je veux sortir d'ici.
Je m’exécute donc, je pousse ma conscience et mes capacité psi a un niveau que je n'avais jamais atteint avant. Ça me vide de toute énergie et me grise de pouvoir en même temps. Je sens cette force destructrice m'envahir et ce libérer a travers mon corps.
j'ai juste le temps d’apercevoir un coin de contenair avant de tomber dans les vapes.

Entrée 33
J'ouvre les yeux, ma tête... j'ai l'impretion qu'un char m'a rouler dessus. Je suis dans un tube, j'ai échouer je suis toujours dans ce foutu tube. Les ordinateur sur le tube s'affole puis une voie mécanique annonce :"sujet Borderline sorti de stase." Astrale? Astrale! putain je suis chez moi! J'ai réussi! Micro arrive et me sort du tube. Putain que je suis content de le voir! Il m'explique que je suis absent depuis un ans, l'autre con avais pas menti. Pas le temps de sortir les confettis pour mon retour. La terre est en crise et Astral aussi. J'arrive en pleine réunion, et malgré les sourire sur leurs visage en me voyant on ne s’interrompt pas. On doit partir dans un labo amasser des preuves, en gros c'est ce que j'ai compris. J'entrave rien d'autre, ma tête tambourine. Une fois dans le labo je laisse gérer les autres, je me tiens juste prés en cas d'intrusion dans le local pour brouiller leur perception. Plus tard après le debriefing j'ai droit a quelques mots sympa sur mon retour et des nouvelles de la terre et des astraux en général. Beaucoup sont mort dans cette nouvelle lute, des centaines, des milliers d'humain sont mort aussi, d'autre on mutaient a cause d'une espèce de virus. Bien sur notre but et de découvrir l'origine du virus et de l'enrayer. Silver light ne sais pas m'en dire plus sur ma disparition, aucune infos sur mes kidnappeurs, leur raisons, et rien non plus sur Léa. Personne ne l'a vu depuis notre départ en vacance et ça me stress.

Entrée 34
J'suis rentrer chez moi et j'suis sur le cul. Je me rend compte du temps que je suis parti. Les travaux sont fini j'ai un loft flambant neuf alors que quand je suis parti c'était encore le siège d'un avocat. J'essaye de joindre Léa sur son portable une bonne quarantaine de fois, répondeur direct, pareil pour le peu d'amis que je lui connaissais en dehors d'astral. J'me retrouve vite une bouteille a la main, j'ai envie d'oublier, de sombrer, j'me sens mal.

Entrée 35
Quand j'arrive a la base Astral Ultiman Silver et l'inspecteur sont en petite réunion. Le chef a reparler de l'idée de James d'aller enlever le prof du labo pour prendre a la source toutes les infos qu'on voulais. Et a ma surprise il approuve. J'en serais, a prés tout il est peu être a l'origine de ma disparition puis james aura besoin de moi pour brouiller le psi qu'ils ont, si il existe vraiment.
L'inspecteur a pas l'air d’être d'accord avec nos méthodes, mais parfois faut avoir les couilles d'agir pour faire avancer les choses. Je suis pas ce qu'on appel un héros au sens propre du terme, plus un justicier. Je sais que j'agis pour le bien des hommes et les méthodes m'importe peu tant que je ne bascule pas du mauvais coté, ce qui n'arrivera pas. Du moins pas tant que cette histoire n'est pas finie.
On règle les détails avec James une fois que tout le monde est partie et on file chacun chez soit. Je vais me marrer le jour de l'intervention je le sens.





Dernière édition par Borderline le Sam 28 Avr - 12:47, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'aprés "human after all"

Message  Invité le Lun 11 Juin - 9:46

article du MC post
Après la crise qu'a connu notre monde ces derniers temps pas mal de choses changent, et pas forcement en bien.
Heureusement certains prennent le bon chemin pour le bien des citoyens et des nouveaux métas.
C'est le cas de Terry Dice, psi en vogue dans le downtown. Après avoir fait l'acquisition d'un immeuble bien situé entre le centre et la mairie, Mr Dice à décidé d'en faire un centre d’accueil et de formation pour les nouveaux héros de MC. Une annonce bien vue par certaine association mais pas forcement par Primus. L'avenir nous dira si l'initiative sera bénéfique pour le commun des mortels que nous sommes. Les travaux on déjà commencer et devrais prendre fin pendant l'été. Les sommes d'argent engageaient ne sont pas négligeable pour un but non lucratif. Affaire a suivre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASTRAL] Borderline

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum