Wanted

Aller en bas

Wanted

Message  Le Gouailleur le Sam 30 Juil - 16:36

¤ Identité ¤


Nom : Calloway
Prénom : John
Surnom : Wanted

Âge: 37ans (décédé)
Sexe: Masculin

Nationalité: Américaine



¤ Le Personnage ¤

Description Physique :
John Calloway, alias Wanted, est une réelle relique morbide de l’époque de la Conquête de l’Ouest. Stetson, foulard, dusk-coat, chaparreras et bottes,
l’apparat du parfait résident de l’Ouest Américain de la seconde moitié du 19ème siècle. Cependant, les ravages du temps témoignent sur les éléments de son accoutrement, il est aujourd’hui profondément usé et d’une couleur marron délavée.

D’un aspect moins vestimentaire, Wanted, d’une taille et d’une corpulence normale, est physiquement… squelettique. Aucune peau et aucun muscle ne recouvrent son corps, seuls ses favoris et ses cheveux sales et emmêlés demeurent les uniques vestiges d’éléments « vivants » sur son corps.

Ses yeux n’ont ni iris, ni pupilles, ils luisent d’une lueur flamboyante, une lueur infernale, une lueur qui n’est pas de ce monde.

Signe particulier :
Un squelette Cow-boy aux yeux rouges comme décrit précédemment, je pense que c’est un signe suffisamment particulier, non ?

L'état d'esprit :
L’humanité de Wanted s’est envolé en même temps que sa peau délaissa ses os. Il ne lui reste qu’une extrême froideur. Calme, prompt et minutieux, celui-ci traque les créatures maléfiques comme la Mort qui poursuit les mourants. Wanted est obnubilé par sa quête de constante traque du surnaturel.

Pouvoirs :
La condition spectrale de Wanted lui permet d’effectuer des actions classiques de fantôme, passer à travers les murs, devenir intangible et invisible. Disposant d’un pied dans un monde intangible et l’autre pied dans le monde réel ainsi que d’un arsenal de parfait cowboy, Wanted est capable d’agir sur les êtres vivants aussi bien que sur les êtres intangibles de type spectral.


Famille :
A sa mort en 1868, John Callowey avait une famille, une femme Martha Callowey et deux filles, Juliette et Aurora, suite à l’incident qui lui valu l’état dans lequel il ère depuis environ 140ans, John n’a pas cherché à reprendre contact avec sa famille. Il est aujourd’hui plus que probable que sa famille proche soit décédée, quant à savoir s’il lui reste des descendants directs, c’est une autre histoire à laquelle il ne porte aucun intérêt.

Son Histoire:
John Callowey est né le 15 juillet 1831 à Saint-Louis dans le Missouri, il a passé la majeure partie de sa jeunesse à travailler dans ce que l’on considérait à l’époque comme le deuxième plus grand port des Etats-Unis après celui de New-York.

C’est en 1849, alors qu’il n’avait que 18ans, qu’un grand incendie et une épidémie de choléra frappèrent la ville, emportant dans la tombe les parents du jeune John.

Recueilli dans le ranch de son oncle Matthew à Midwest City dans l’Oklahoma, John apprit très vite le métier relatif à la transhumance. Les Mexicains les appelaient encore les Vaqueros, en Amérique, on les appelait Cow-boy.

Au début, John transhumait le bétail de l’Oklahoma, en passant par le Texas puis à destination de la Nouvelle-Orléans en Louisiane.

Suite à une maladie bovine très contagieuse, la Texas Fever, empêchant le bétail de traverser les terres texanes, John du se rabattre vers l’Ouest, bien au-delà du Midwest.

Ignorant la guerre de Sécession qui se déroulait à l’Est, John roula sa bosse dans l’Ouest, guidant les troupeaux toujours plus loin, jusqu’à la lointaine Californie.

C’est lors d’un passage à Provo dans l’Utah qu’il rencontra Martha Harrys, jeune fille d’un fermier qui deviendra quelques mois plus tard son épouse et qui lui donnera par la suite 2 filles. John continuait de vivre de son activité de cow-boy et pu ainsi acquérir des terres pour y installer sa famille aux environs d’Oakland en Californie.

En 1868 l’homme le plus riche de la ville, William Murray, découvrit un important filon d’or dans les terres de John Calloway que celui-ci refusait de vendre. Murray envoya ses hommes menacer Martha, la femme de John, mais l’expédition tourna mal et Martha et ses enfants furent assassinées par les hommes de main. John décidé de se venger et parvint à tuer deux des hommes de Murray avant d’être arrêté ; il fut condamné à la pendaison pour le meurtre de sa famille car personne en ville n’osait s’opposer à Murray.
Injustement emprisonné, il les maudits tous et qu’un jour il reviendrait les juger en personne.

Alors qu’il attendait son heure dans sa cellule, une créature infernale apparut face à John, elle se présentait sous le nom de Dravalax et avait une proposition à faire à John qu’il ne pouvait refuser : se venger de Murray et ressusciter sa famille en échange de la damnation éternelle de son âme et du meurtre de 500 âmes innocentes.

C’est sur l’échafaud que John accepta le marché, il proféra avant de mourir : « J'accepte ton marché, démon ! Je vous reverrai en enfer ! Tous et chacun d'entre vous ! »

Le soir même, son corps ressuscite et Dravalax lui apparait de nouveau, mais cette fois-ci pour appliquer les premières closes du contrat, une âme damnée pour une vengeance.

Dravalax proféra une sombre et brève incantation, John se tordit de douleur, poussa un hurlement de douleur et se roula au sol tandis que sa peau fondait et que ses yeux brulaient, ne laissant bientôt que ses os mis à nu et des orbites d’où semblent brûler des flammes infernales.

Quand il pu relever la tête, ce n’était plus Dravalax proprement dit qui lui faisait face, John faisait face à son propre corps, blême, les yeux luisant d’une lumière morbidement pâle, le corps entier auréolé d’une aura violacée.

Dravalax n’avait que prélevé son du, à savoir la damnation et le tourment éternel de John, il lui intima de faire de même en lui désignant au loin la demeure de Murray.

John commençant ainsi son œuvre macabre, en massacrant tout d’abord tous les hommes de Murray présents sur les lieux et réservant à ce dernier une douloureuse agonie.

L’accomplissement de sa vendetta avait fait grand bruit, et de nombreux gens du village s’étaient rassemblés devant la propriété de Murray.
Une fois son labeur achevé, John aurait pu prendre la vie de ces villageois, les premiers de cette macabre série de 500, ils n’étaient pas coupable de l’avoir ignoré, ils avaient simplement eu peur, il aurait si facile de les prendre tous, tellement facile…

Si facile, mais tellement injuste. Réalisant le carnage qu’il venait de commettre sous une rage incontrôlable, John commença à se remettre en question, n’avait-il pas été dupé ? Son marché passé ne visait pas à pervertir sa volonté pour mieux être asservi ? De quel droit avait-il le droit d’échanger impunément 500 âmes contre 3 ? Dravalax n’était qu’un démon, profitant de sa faiblesse pour l’illusionner, et voila que John n’était plus qu’aujourd’hui une espèce de fantôme.

Un fantôme sans aucun salut possible, sauver sa famille et emporter 500 âmes en enfer avec lui ou assumer sa condition.

Dravalax allait payer pour sa duperie, John s’était décidé, il n’allait pas créditer l’enfer de 500 innocents, il allait le gaver de toutes ces engeances du mal qui foulent notre terre.

John Calloway 1831 - 1868

Wanted 1868 - De nos jours
Wanted rejoignit très vite les rangs de la Heroes Force, comprenant qu’il ne pouvait lutter efficacement seul face à une si grande menace. C’est ainsi qu’il fit la connaissance de nombreux autres Supers en tout genre et qu’il fit ses premiers exploits de groupe.

Durant plusieurs mois, Wanted lutta contre diverses Super Menaces, en compagnie de ses camarades avant de repartir seul dans le désert du Mojave pour accomplir quelques desseins personnels.

Ce voyage dura plusieurs mois, traquant certaines engeances surnaturelles qui évoluaient dans l’immense désert du Mojave. Mais c’est lors d’une de ses aventures qu’il rencontra un être singulier, une créature étrangère à ce plan d’existence. Il lutta tout d’abord avec elle, souhaitant la renvoyer sans son plan d’origine, mais ce fut finalement un sentiment presque oublié qui retint son bras : la compassion.

Décidant de prendre sous son aile cette créature d’outre plan, et prenant conscience que celle-ci ignorait énormément de chose du monde humain, Wanted lui inculqua ses maigres connaissances et ses vestiges de savoir-vivre.

N’ignorant pas sa condition de piètre pédagogue, ainsi que le potentiel de sa protégée, Wanted décida de retourner avec celle-ci à Millenium City pour la confier à la Millenium School Academy, dirigée par Régina Loge, leader de la Heroes Force.

A son arrivée à Millenium City, Wanted eu la désagréable surprise de constater que les locaux de l’Academy et de la Heroes Force étaient désertés, il comprit très vite que le Super Groupe qu’il avait connu n’était plus.

Suite à une rencontre fortuite avec une jeune Amérindienne, Wanted retrouva la trace de Miss Loge, celle-ci avait en effet rejoint les rangs d’Astral, un autre Super Groupe. Profitant de cette occasion, Wanted décida de rendre visite à Miss Loge, et de lui confier l’apprentissage et la responsabilité de Talindra. Ne souhaitant pas totalement abandonner sa protégée qu’il avait appris à apprécier, Wanted ne retourna pas dans le Mojave et décida de soumettre sa candidature à Miss Loge pour intégrer les rangs d’Astral, afin de garder un œil sur la jeune elfe noire, mais aussi pour reprendre du service au sein d’un Super Groupe.
avatar
Le Gouailleur

Messages : 100
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 30
Localisation : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum